12.03.19

24h sous la tempête

Me voilà de retour d’un petit 24 h sous la tempête.


Les différentes équations sont les suivantes : J’ai hérité d’un poste entre mes deux potes, la pression de pêche sur le lac est forte, il y a énormément d’herbes et les conditions climatiques sont dantesques. Nous décidons d’un commun accord de pêcher à deux cannes. Cela enlèvera de la pression de pêche et de plus, trouver deux spots sera déjà bien compliqué.

Malgré tout, deux spots ont retenu mon attention. La pointe de l’île en face de moi à environ 140 mètres et une trouée à 80 m avec de gros cailloux comme substrat. Voilà comment j’ai abordé la pêche : J’ai amorcé deux fois dans la semaine avec juste des Bouillettes Essentiel Cell en 10 mm, environ 5 spombs par amorçage pour la pointe de l’île et une vingtaine sur le spot à 80 mètres.


Concernant mes cannes, la première pour pouvoir pêcher la pointe, sera équipée d’un nylon Mainline Tapered en 30 centièmes suivi d’un montage Heli Safe et d’un Spinner de 15 cm eschée d’une pop up Essentiel Cell infusée dans le nouveau Goo Isotonic. Pour la deuxième canne, ce sera un montage COG Flat en 71 gr avec un bas de ligne en tresse Dark Matter monté en D Rig, ecshé d’un Wafter Essentiel Cell 15 mm infusée elle aussi dans le Goo Isotonic, le tout dans un sac PVA.

C’est seulement 20 minutes après avoir tendu les cannes que j’enregistre déjà un départ à la pointe de l’île. Quelle est ma joie après un rude combat de voir ce très joli poisson rentrer dans l’épuisette. 
Il faut désormais arriver à retendre cette canne, car le vent arrive maintenant de travers et par rafales de plus en plus violentes.


Je finirai la nuit avec 4 poissons pour 5 touches avec une décroche causée par une fin de combat un peu trop loin de l’épuisette.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE