25.11.15

3 cannes, 1 spot

Cette technique nous vient tout droit de Mister Danny Fairbrass « himself ». Elle se détache de celle utilisée par les pêcheurs qui ont tendance à essayer diversifier leurs chances, en visant des zones de pêche distinctes. C’est louable dans la mesure où leur but est de couvrir une zone plus étendue, soit pour augmenter leur confiance, soit pour cibler différents poissons… La pêche de la carpe est devenue une pêche de recherche de poisson, sans aucun doute. Mais si l’on revient aux origines : on amorçait le coup, on attendait que les poissons rentrent et ça déroulait. De nos jours, le rendement, le manque de temps, et la recherche des gros poissons a poussé cette tactique sur le côté : avec 3 cannes, on essaie de lancer plus loin, on utilise les bateaux amorceurs, on dépose avec les embarcations, etc … Bref, on peut déposer des montages un peu « n’importe « où, et c’est bien là que prendre le contre pied peut être payant.

Prêt !

Toutes les armes sont à disposition pour appréhender au mieux les réactions des poissons.

La technique des 3 cannes sur le même spot présente en effet bien des avantages :
- Sur un plan d’eau sur lequel vous avez vos habitudes, inutile d’aller chercher les poissons sur 3 postes différents. Vous connaissez certainement un endroit productif et propice à une pêche groupée.
- Si la nourriture naturelle est présente en quantité, établir 3 petits amorçages sur 3 petits spots ne se distingue pas forcément du reste du plan d'eau. Au contraire, amorcer un gros spot fera peut être rentrer bien davantage de poissons sur votre coup.
- Un départ peut en cacher un autre : lorsque vous pêchez à une canne sur un spot, un départ vous oblige à retendre votre ligne, et donc à créer des nuisances sonores (bateau, lancers etc ). Ceci aura pour effet de retarder la prochaine touche… Mais lorsque vous pêchez à 3 cannes serrées sur le même poste, inutile de relancer tout de suite lors d‘un départ… les deux autres cannes restent pêchantes et il arrive souvent qu’elles déroulent rapidement après le premier départ. C’est notamment intéressant pour les sessions courtes.

Bien sur, un amorçage lourd aura tendance à « retarder » un peu les touches par rapport à une pêche au spot, mais vous récolterez probablement les fruits un peu plus tard dans la journée ou la session.

Je trouve cette technique très intéressante. J’espère vous avoir convaincu de l’essayer. Ce n’est pas une arme secrète mais bien une astuce à tenter dans certaines circonstances et conditions.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE