27.08.17

Ajustement déterminant

Les pêches s’enchaînent en ce mois de Juillet et je me rends sur une gravière. Arrivé sur les lieux l'herbe atteint la surface, de quoi décourager bon nombre de pêcheurs. Je sors rapidement une canne où je met un pronged marked lead pour déterminer l'ampleur des herbiers sur le spot. Quelques lancés près du bord et je clip les cannes sur une troué en dure !
Avant de monter les cannes je procède à l’amorçage : un mélange de mais et de pellets qui vont avoir pour fonction de faire fouiller les poissons et ainsi nettoyer le spot !
Pour ici corps de ligne en Sub Braid et tête de ligne en Xt snag leader, une petite pop up selfish black pepper sur une canne et un dumbell fruity squid sur la seconde.
Le temps est au beau fixe et je mange rapidement. Les carpes arrivent sur le spot, j’assiste à un véritable bouillon de bulles et la mousse se décolle du fond !
Je reste près des cannes en attendant un départ imminent mais rien !
Une heure s’écoule puis une seconde sans la moindre touches alors je fais des rappels réguliers de pellet.

Le montage qui fut déterminant.

La pêche est faite !

Je remonte une canne et monte un chod rig , les poissons fouillent encore mais rien ne se passe et cela me fait m'arracher les cheveux !
Je change de technique : je fais chauffer la kettle et met un kilo de pellets dans un sceau et verse de l'eau bouillante dessus pour les faire fondre, pendant ce temps je me munie de la tresse kamo, d'hameçon wide gape xx en taille 8 et je confectionne deux blow-back rig d'environ 12-15 cm , et je fais des stick de pellets et fait une boule autour du plomb à l'aide des pellets fondus.
Il est déjà 18h30 mes deux cannes sont replacées. Une demi heure passe et premier départ ! Je réamorce le spot avant de faire les photos, à peine le temps de faire les photos que ma seconde canne démarre !
Mon approche est validée puisque avant la nuit je ferais trois autres touches. La nuit sera rythmée par une touche toutes les 1h30 ainsi que quelques brèmes et tanches. Je me lève épuisé, je referai deux touches le matin. Une petite séance photo dans l'eau sous la pluie puis je remballe.

Le raccourcissement des montages fut déterminant et sans ça je serais passé à coté de ma pêche !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE