11.12.13

Approche hivernale - Pierre Meyer

La saison touche doucement à sa fin, les conditions sont réellement hivernales depuis quelques temps maintenant. J’affectionne tout particulièrement les pêches d’hiver car à chaque sortie c’est un réel challenge. Dans ce cas, le fait de connaitre tous les détails du lieu de pêche est un réel avantage, je dirais même une nécessité pour réussir dans de telles conditions. Mes pêches hivernales sont généralement assez courtes en durée, je cible des plans d’eaux dont je connais parfaitement les spots qui sont susceptibles de produire du poisson en eau froide. Bien évidemment il existe quelques méthodes qui restent prolifiques dans ces conditions difficiles. J’aime tout particulièrement utiliser des asticots en eau froide, en amorçage d’une part et d’autre part en eschage lorsque les conditions le permettent. Quoi qu’il en soit tous mes PVA contiennent des asticots à cette période car j’essaye de créer un maximum d’activité autour de mes montages. Ma session du week end n’a pas dérogée à la règle. J’ai exploité une petite bande de vase à a peine une dizaine de mètres du bord. Autant dire que la discrétion devait être de mise dans ces eaux translucides. Comme d’habitude à cette période mes Basia sont garnis de fluorocarbone Kontour qui à mon sens n’a pas d’égal en matière de discrétion. Deux montages sont eschés avec les nouveaux « fake dumbel »l de la gamme (IB et Banoffee) et le troisième avec une petite diamond white boostée au GOO almond que j’ai pris soin de découper légèrement et équilibrée avec un fake corn banoffee. Niveau amorçage au vu de la température de l’eau très basse, j’utilise uniquement une grosse chaussette PVA garnie avec des « maggots ». De plus je relance régulièrement mes lignes dans l’espoir de créer rapidement une activité sur le coup. En procédant ainsi, j’utilise en moyenne un litre d’asticot dans une journée. Cette fois, ma stratégie m’a bien réussie puisqu’en quelques heures de pêche j’ai réussi à mettre deux beaux poissons au sec ! L’hiver est une période délicate à aborder mais lorsque les efforts sont récompensés, la réussite à une saveur particulière !

Couvrez vous et « Go on the bank ! »

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE