06.08.17

Au coeur de la Brenne

Après un bref passage obligatoire chez une infirmière pour enlever mon point de suture, nous pouvons enfin prendre la route : les kilomètres défilent et la joie se lit sur nos visages. Claire m'a accompagné plusieurs fois pour des pêches de journée mais cette fois-ci nous partons pour 48h et nous arrivons en début d'après-midi au bord de l'étang qui nous accueillera.
Après un bref repas, place à l'installation : le poste me permet de pêcher deux parties de l'étang, une petite partie profonde et une vaste d'une dizaine d'hectares.
Je place deux cannes dans la petite partie près de branches immergées à la limite de la vase et de la glaise. Les écrevisses sont actives ici, je décide d'escher avec des tigers Mainline et j'amorce avec un mélange de graines et spicy crab !

Pour l'autre côté, une canne pêchera ma bordure de gauche dans les roselières et une dernière sur ma droite !

Dépose en waders.

Gros poisson en début de nuit.

Le temps est menaçant et pour une fin Juillet il ne fait pas bien chaud. Je profite de l'endroit pour faire des photos avec Claire et de pêcher au leurre. Le début de soirée passe et alors que nous sommes au chaud il y a un premier départ dans la petite partie. Après un combat, Claire fait glisser une carpe dans l'épuisette !

Le reste de la nuit sera calme hormis une tanche, mais le matin alors que j'étais à coté des cannes : départ !
Une petite carpe viendra prendre la pause ! La canne replacée, je constate que sur mon autre canne le fil se tend. L'endroit est plein de souches et une carpe est dedans. Après un combat en bateau, j’épuise à nouveau une miroir.
La journée est consacrée à la détente et aux photos. En début de soirée j'aperçois quelques sauts dans la grande partie mais bien trop loin de nous. Je m'applique tout de même à bien positionner mes lignes pour la dernière nuit !
Nous assistons à un magnifique coucher de soleil tout en dégustant un apéro puis un repas. Le vent ne se calme pas et quelques sangliers se font bruyamment entendre, un présage ?

22H Départ dans la grande partie du plan d'eau , après un gros combat j'épuise une belle miroir au dessus de la moyenne ici, top !
C'est la soirée des cochons puisqu'aux environs de minuit second départ pour une très belle miroir. Au réveil nous prenons la carpe en photo avant de partir pour de nouvelles aventures !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE