18.09.12

back in time

En rangeant mes photos j’ai retrouvé un bon poisson pris l’automne dernier, peu de temps avant la mise en ligne de la page du Team France. Ayant prémédité une sortie en lac, j’avais réalisé, la semaine précédente, deux amorçages avec une bonne quinzaine de kilo de bouillettes, répartis sur deux spots. Un premier à portée de canne, l’autre bien au-delà nécessitant d’aller déposer les montages.

Le jour J chaque montage fut accompagné d’une dizaine de bouillettes par canne et d’un peu de pellets. Cette tactique qui consiste à pêcher avec peu d’appât, pour un poisson, c’est un peu pile ou face, quitte ou double. Fatalement, ce qui devait arriver arriva. Les montages déposés au loin n’auront pêché que quelques heures en début de soirée avant de succomber, l’un puis l’autre, à l’assaut des grosses brèmes. Pour autant c’est aussi un signe d’activité qui me motivera à retendre, au GPS dans la nuit noire, non sans être passé au calibre supérieur en eschant des ready made de 24mm. J’utiliserai pour tout amorcage un gros stick de bouillettes réduites en farine, moins pour l’attraction que pour être sûr que l’esche ainsi protégée présentera bien.

Dans la nuit la centrale du Delkim réglée au plus bas me donnera raison. A l’issue d’un combat épique, où à plusieurs reprises le poissons se réfugiera dans des herbiers, je dû m’y prendre à deux fois pour arriver à glisser dans le filet un poisson, qui sans attendre le verdict du peson rentrait déjà dans mon top ten.

C’était une des premières fois, depuis qu’il était sorti en France, que j’utilisais le Kable 50lbs. J’ai été séduit par la facilité avec laquelle on peut faire les épissures, par sa texture à la fois dense et souple, par sa discrétion et sa résistance mécanique. En deux mots : testé et approuvé !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE