31.07.15

Bonne pioche

Début Juillet, j'ai deux semaines devant moi pour partir pêcher. Au vu des conditions climatiques, ça s’annonce très dur. Les journées sont caniculaires, le niveau des fleuves baisse à vue d’œil, les berges se remplissent de pêcheurs, et les poissons n'ont pas grand appétit.
Je feuillette comme souvent mon carnet de pêche, et je me souviens alors de ce poste que j'appelle "le poste de l'herbier". L'été j'ai remarqué que beaucoup de poissons se réfugiaient dans cet herbier qui doit frôler l'hectare. C'est décidé, je commence par quelques nuits sur ce poste.
Pour cette session j'emporte avec moi une bonne quantité de noix tigrées et quelques kilos de banofee, j'ai toujours eu de bons résultats en combinant ces deux appâts. D'ailleurs je ne suis pas un fan des amorçages composés d'une dizaine de choses différentes, je propose aux carpes la même nourriture sur tous mes spots, c'est bien plus cohérent. Niveau petit matos c'est pareil, je décide de ne pas m'encombrer d'un tas de choses inutiles, il me faut du costaud et du simple : Kontinental, N-trap 30lb, Kable XT et hybrid clip sont mes principaux atouts quelque soit le fleuve, le barrage ou le lac que je vais pêcher.

Une très belle commune pour ce barrage.

La bossue !

La première nuit me rapporte une seule touche : une miroir toute ronde, un poisson déjà bien au dessus de la moyenne pour le lac. Même si le résultat est honorable, ce n'est largement pas suffisant au vu de l'activité sur le secteur ; c'est décidé je bouge de quelques centaines de mètres pour exploiter l'herbier mais aussi pêcher là où j'ai vu beaucoup d'activité durant la nuit.
Les trois nuits suivantes me conforteront dans le choix de mon poste, j'aurai d'ailleurs la chance de capturer de très beaux poissons pour le barrage que je pêche. Une première partie de mes vacances bien au dessus e mes espérances, c'est sur c'était une bonne pioche. La suite dans un prochain article ...

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE