07.12.16

Cadeaux de Seine

Vendredi 17h, l'heure de quitter le boulot ! Je rentre rapidement chez moi pour charger la voiture et direction la Seine pour le 3ème week-end consécutif. 
Arrivé en début de soirée, à peine sorti de la voiture, je vois une carpe se retourner en surface. Je décide de suite d'amorcer avant de mettre les cannes. J'amorce de manière large : 4 kg de bouillettes en 14 mm. Je place mes 3 lignes en triangles ; la première proche d'une pile de pont, la deuxième près d'un plot en béton à environ 80 mètres du bord et la dernière sur ma droite à 30 mètres du bord. Les montages sont de nouveaux réalisés avec un un bas de ligne en armakord 50 lbs et terminé par un simple nœud sans nœud, avec un hameçon wide gape xx taille 2 ou 4 avec un plomb grippa de 220 grammes : du robuste ! 



Après un bref repas je scrute l'eau : je vois plusieurs poissons se manifester à plusieurs endroits. Avant que le soleil ne se couche, je m'endors, malgré les voitures qui passent au dessus de ma tête et avec l'appréhension que l'on peut connaître lorsqu’on pêche en milieu urbain .
Je serais réveillé part un départ aux alentours de 3h du matin. Le poisson ne me semble pas bien lourd et malheureusement il se décroche dans un plot en béton. Je relance la canne et réamorce à l'aide d'un kilo de bouillettes et de Frolic. Le reste de la nuit sera calme .

Les beaux poissons défilent...

Dans notre élément.

Je me réveille à l'aube par le bruit des premières péniches. Je relance les cannes et réamorce avec 3 kg de bouillettes et relève une canne pour la déplacer une centaine de mètres sur la gauche de mon spot. J'amorce légèrement mais régulièrement à l'aide de banofee. La journée est chaude et calme. Je vois quelques carpe en surface et certaines sur mes spots. Je reste patient et me dis qu'elles vont finir par passer à table ! Les dernières péniches passent en fin de journée et il me faudra attendre la nuit pour avoir les premières touches. Poissons blancs, chevesnes et autres brèmes se suivent puis un silure puis un autre en 30 minutes et soudain plus rien ! Minuit premier départ de carpe puis un deuxième 30 minutes après le début d'une nuit de folie puisque les combats vont s’enchaîner jusqu'à 10h30!Avec une linéaire magnifique et plusieurs miroirs mes efforts seront récompensés et quelques trésors de Seine me seront dévoilés, de quoi bien terminer la saison.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE