12.12.16

Coup de froid

Après une nuit fantastique en Seine me voilà parti pour continuer ma session automnale. Cette fois- ci, direction le département de l’Yonne. Depuis quelques jours les températures ont fortement chuté, avec un fort vent du nord et pas de pluie. Des conditions loin d'être idéales pour le début d'automne. J'arrive en début d'après midi et la gravière est fortement occupée. je m'installe entre deux plans d'eau pour avoir une large ouverture de pêche .
Je place deux cannes dans le grand plan d'eau et une dans le petit. Bien que je sois là pour quatre nuits, j'amorce légèrement au vue des conditions météo : un mélange de spicy crab et banofee en 14 et 20 mm, assez largement pour susciter l’intérêt des poissons.

La nuit tombe vite et quelques carpes commencent à se manifester près des spots pêchés et quelques minutes après avoir mangé, premier départ : une petite miroir approche de l'épuisette et la seconde canne démarre ! Malheureusement je perdrais le second départ. Je repositionne les cannes et j'enregistrerai trois autres départs dans la nuit.

Le jour se lève et le vent aussi et malgré quelques ajustement pour prendre une carpe en journée mes efforts seront vains. Les poissons sont inactifs la journée depuis plusieurs jours. La nuit suivante sera à nouveau productive dès la tombée de la nuit avec plusieurs départ dont une belle miroir à la clef. Au petit matin je prend quelques photos et décide de partir vadrouiller la journée et de découvrir la région avant de revenir en fin d'après-midi. Je vérifie le piquant de wide gape xx avant de cliper mes cannes pour re positionner avec précision le montage sur les spots.

Début de session après le repas.

Escapade le temps d’une journée.

La nuit tombe et je guette l'heure sur mon smartphone : bingo ! 19h45 premier départ ! Le premier d'une série de cinq touches mais de petits poissons. La nuit est fraîche et c'est avec plaisir que je regagne le confort de mon big snooze entre chaque touche.
Le jour suivant se lève et c'est entouré d'un épais brouillard que je fais chauffer mon café.
Le temps est plus nuageux aujourd'hui et j'espère enregistrer une touche en plein jour. Je replace mes cannes en fin de matinée, j’obtiendrais une touche aux environs de midi, me mettant en confiance pour en avoir d'autres avant la nuit ! Malheureusement l'après- midi sera désespérément calme et j'en profiterais pour rassembler mes affaires en prévision du départ le lendemain matin. La nuit tombe et de nombreux sauts se font entendre un peu partout mais bizarrement, j'obptiendrais deux départs pour deux décroches Cette pêche n'aura pas été facile en journée malgré tout quelques poissons auront visités mon tapis de réception.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE