19.06.13

Dans les grands lacs au printemps : "Cueille les baies ".

Par Lionel Boulanger


On a tous en début de saison des projets de pêche qui mûrissent dans nos têtes , certains se réalisent d'autres non , faute de temps ou d'imprévus .
Pour un des miens, le rendez vous s'est bien passé, et mieux que ça même !
J'avais programmé trois jours de pêche le week-end de Pentecôte. Le secteur choisi est une baie sur un grand lac public ou la zone est interdite a la navigation ainsi qu’a la pêche de nuit.
Il y a 15 minutes de marche à travers bois pour y accéder, mon chariot Carp Porter sera un allié indispensable, chemin boueux ou rocailleux rien ne lui fait peur !
Le matériel choisi pour la pêche en grand lac est des plus fiable , Fil " subline " 15 lbs exceptionnel de résistance à l'abrasion , agrafe qui reçoit un plomb" textured "100gr pour la discrétion , bas de ligne en Arma Kord 50 lbs indestructible , et hameçon " Kontinental " no 4 très costaud .
Au sujet de l'appât, j'ai choisi la nouvelle gamme Mainline " hig Impact " spicy-crab en 20 MM généreusement amorcé le premier jour de façon éparse pour capter le maximum de poissons. La qualité est primordiale que ce soit en étangs sur -pêcher ou sur les grandes étendues.
La suite fut une pêche de rêves, j'ai essayé sur une canne un montage " Chod Rig " pour " voir", en effet ces baies sont souvent envahies d'herbes et c'est le meilleur moyen de bien présenter son esche dans ces conditions.
Je l’ai placé en bordure à côtés de roselières et c'est ce dernier qui me procura le premier poisson sur une flottante " Millky toffy " tremper dans le GOO " amande " .Comme quoi le " Chod " ça marche partout !
Les jours suivants, le coup amorcé au large commença à rassembler les carpes complètement "accros " aux Spicy Crab . Les touches se succédèrent avec une moyenne de poids très élevée. Les combats se sont tous terminés au milieu de roselières avec de l'eau jusqu'au torse en suivant le fil pour arriver jusqu'au " belles ». Quel plaisir !
J’étais tellement content de mon résultat que j’ai laissé le poste à deux pêcheurs venus d'Alsace, très sympathiques et je décidai de revenir plus tard ...
La deuxième session de trois journées arriva vite, et malgré l'appréhension que les carpes aient quitté la baie, je fût vite rassuré, elles étaient encore au rendez-vous, impatientes.
Le tapis de réception accueilli de nouveau des " mémères " respectables, je finissais chaque journée, fatigué par les combats et les pluies soutenues, mais les séances photos me regonflait le moral a bloc !
Au final de ces six jours de pêche, je pris 18 carpes dont 11 de plus de 15kg et 4 qui dépassaient la barre "magique " des 20 kilos !!!
La pêche en grand lac impose du matériel fiable et des appâts de haute qualité, si vous réunissez cela avec en plus un bon repérage, à vous " la cueillette des baies.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE