24.04.13

Debut de saison foudroyant

par Pierre Meyer (Team France)


Alors que le printemps commence tout juste à faire son apparition les poissons commencent à se réveiller tout doucement grâce aux lueurs du soleil qui viennent réchauffer les eaux.

Comme à mon habitude ces derniers temps, je suis contraint d’attendre le week-end pour passer quelques nuits au bord de l’eau. L’envie pour moi étant trop forte d’extrapoler mon approche favorite du moment sur un beau plan d’eau de ma région, ce week-end n’a pas dérogé à la règle ! Les conditions ont été au top tout au long de la semaine, seulement le moment d’arpenter les berges venu monsieur météo a (comme souvent ces derniers temps !) changé la donne ! Les températures clémentes ont cependant permis à l’eau de grappiller quelques degrés et c’est sur ce facteur que j’ai basé une grande partie de mes convictions.

L’approche que j’ai choisi est une fois de plus très simple : j’ai décidé de spodder un mélange de particules au départ de ma pêche afin « d’activer » rapidement l’activité des poissons. Un mélange de différentes graines concassées et entières, mélange de pellets à différents temps de dissolution, quelques petites bouillettes kuttées le tout généreusement nappé de syrup et de quelques gouttes de GOO… Une bombe d’attraction ! Mes intentions au travers cela étaient très claires : activer rapidement le poisson sur le coup tout en les faisant chercher de façon permanente jusqu’à tomber sur mes esches. J’ai suppléé cette approche en procédant grâce à des amorçages de rappel réalisés uniquement à l’aide de l’eazy stick et des bouillettes Banoffee en 14 et 20mm.
Les appâts utilisés sont les même que j’utilise depuis plusieurs semaines maintenant : une combinaison des pop up milky toffee avec le GOO supreme almond après une petite semaine de trempage sur le radiateur de ma chambre… des véritables bonbons dont les carpes sont visiblement dépendantes au vu des résultats de mes dernières pêches !

La pêche est difficile au vu des résultats des pêcheurs locaux, très peu de poissons viennent troubler la surface de l’eau mais visiblement mon approche fut la bonne… L’ensemble de mes montages composés de Dark matter tubing, hybrid lead clip et blow back rig ont été expédiés sur un substrat mou à une distance d’environ 80 mètres. Dés les premières heures de pêche j’ai eu la chance de toucher un beau poisson qui m’a conforté dans mes choix, il ne me restait plus qu’à « dérouler » ma pêche pour les 2 jours restants. Au final 7 touches pour 6 poissons mis au sec, je suis comblé pour ce début de saison !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE