16.02.15

Des instants... d'un autre temps

Les endroits où pêcher ne manquent pas. Où que nous allons nous sommes entourés de lacs, d’étangs, de rivières qui représentent autant de destinations magiques pour pratiquer et laisser libre cour à notre passion
Ces différentes topographies nous permettent de différencier et d’adapter nos pêches. Toutefois la passion de découvrir, de rechercher, de remplir nos regards de belles images sont le dénominateur commun à cette passion …
C’est dans cet esprit que j’ai décidé d’emmener deux de mes amis à partager un tel voyage…
Bien sur il est toujours compliqué de trouver des dates communes, chacun ayant ses obligations personnelles. Mais quand on s’embarque pour une telle aventure où l’important est de partager, le temps s’arrête et la passion et l’amitié prennent le dessus sur toutes les autres considérations.
La première nuit s’est déroulée sur une jolie gravière en compagnie de Bruno et Rob du team Korda. L’échange sur nos différentes approches pour tel ou tel type d’eau est toujours riche d’enseignements et ponctué par des rires et des grands moments de partage et de convivialité Les rires et la bonne humeur font bien parti intégrant de notre passion. Heureusement !
Ce moment nous a permis de découvrir la nouvelle gamme 20/20 de Cygnet et d’affiner l’emploi du prodding stick…
La nuit fut assez calme dans l’ensemble, étrangement sur ce site, les poissons sont actifs en journée ce qui n’est pas pour nous déplaire.
Après un bon café et une petite collation, Bruno a du prendre la route pour rejoindre une nouvelle destination.
Cette journée passée ensemble nous a mis l’eau à la bouche Rob et moi et nous avons décidé de partir pêcher un lac en journée, chose peu évidente en plein mois d’Aout ! Mais nous étions prêts à relevé le défi. Les chalenges font aussi partie de notre quête.
La décision était prise sur un coup de tête et par conséquent Il n’y aura pas d’amorçage préalable, mais un bon repérage pour la connaissance des eaux. Pour Rob, ce fut un dépaysement garanti. On choisit un poste éloigné dans un milieu assez encombré mais possédant tellement de charme…
Après s’être rendu sur le poste, nous avons eu d’apprécier la maniabilité des goal posts, leur légèreté et leur rapidité de mise en place. Un vrai compromis entre légèreté et stabilité non négligeable lorsqu’il s’agit de voyager « light »
Nos deux postes sont assez différents avec une zone plutôt propre à droite et une autre envahie de rochers.

Notre pêche va se situer à 70 m, ce qui va nous permettre d’être réactifs sur notre façon d’aborder les différents spots.
Les montages seront simples mais solides et appliqués, on va privilégier l’emploi de matériaux solides comme la nouvelle tresse gainée la « Kamo » et la tresse Dark Matter, nos « Rigs » se termineront avec des Kontinental tout à fait appropriés à ce genre de situation.
Nous avons délibérément supprimé la tête de ligne en tresse pour la remplacer par le fameux sublime en 35/100, discrétion et solidité réunis. Le choix semblait plutôt judicieux et adapté à la situation.
Le temps file sans grande activité sur la zone malgré nos bonnes observations.
Le petit café s’impose devant cette jolie étendue d’eau, et cette pose nous permet d’échanger sur les diverses possibilités d’aborder ces lacs aux substrats multiples.
Un climat serein règne au fil du vent, les arbres dominants amènent une ambiance bien particulière, ils recouvrent les rives laissant la place à la pousse de quelques cèpes….mhhhh…un met culinaire qui n’est pas pour nous déplaire. Autant faire d’une pierre deux coup et apprécier les cadeaux que nous faisait dame nature.
Midi arrive et toujours rien, oui forcément l’attente et longue arfffff….déjà la moitié de la journée et pas le moindre son de Delkim….
Ah, enfin Rob enregistre une touche à revenir, les sourires sont là mais à la prise de contact, il s’aperçoit de suite que ce n’est pas une carpe mais un joli gardon abordant de belles couleurs, sa robe bleue et ses nageoires rouges vifs sont un régal pour les yeux…

C’est enfin à mon tour mais là ce n’est pas un gardon ou si c’est le cas, il est énorme, quelle satisfaction de voir ce poisson arriver dans les filets.
L’eau claire nous offre de belles images, le sable doré apporte lui aussi un charme à ce lieu préservé.
Rob fait une nouvelle touche à revenir, sans succès…Il décide de relancer toutes ces lignes et ainsi replacer ses montages « propres »
Pour ma part, j’essaie de replacer ma ligne dans les mêmes conditions.
Même pas le temps de remettre le café en route que le Delkim s’emballe à nouveau. Yesssss…

Le combat est bien plus rude, il est d’ une belle puissance mais je sens gratter le nylon, la résonnance de la DF nous permet de vivre nos combats au plus proche du poisson.
Je m’explique :le blank des Infinity DF vous font ressentir le moindre obstacle et là, à mon grand désarroi j’identifie bien le frottement du Sublime dans les rochers.
On est obligé de prendre le bateau pour aller contrer la belle, hors de question de perdre le poisson.

Ce fish est loin de se laisser faire, les rushs puissants montrent sa bonne santé. C’est un pur moment. Enfin, Les reflets d’une robe jaune ébloui cette eau noire, des reflets d’or magique…
Après la poésie, place au retour sur la rive, quelques clichés avant de relâcher dame carpe. Maintenant on ne compte pas s’arrêter là car les poissons ont l’air d’être bien présent.
Je m’empresse de relancer les appâts sur le spot afin de maintenir les poissons sur la zone.

Je pense que dans une telle situation, la précision est déterminante.
On ne peut pas se permettre d’amorcer trop large, si on veut déclencher des touches rapidement.
Sur notre spot de droite, on effectue un rappel, le petit café est à nouveau le bienvenu après cette sortie bateau, tout est de nouveau en place.
On aperçoit un saut sur notre gauche, c’est toujours un moment qui nous met en éveille…

Et d’ailleurs il n’a pas fallu attendre longtemps, idem à celles d’avant, la même impression dans la DF, par contre là c’est beaucoup plus insistant.
En gagnant des mètres sur le poisson, je m’aperçois que le Sublime est bien attaqué comme si on l’avait effiloché au rasoir.
Je me dis qu’il ne faut pas trainer sur le combat.
Une fois la belle remise à l’eau, on déroule le sublime qui a vraiment bien résisté, je veux supprimer la partie abimé pour ne prendre aucun risque.
Afin d’éviter tout problème, nous emploieront une tête de ligne, le sublime « Shock leader », pour plus de sécurité au milieu des obstacles.
Cette remise en question rapide fut de bonne augure car la touche qui suivit se termina par un blocage dans les rochers.
Nous voilà de nouveau parti en bateau mais l’expédition s’annonce bien plus compliquée qu’auparavant.
On va se placer à l’opposé du poste afin de débloquer la ligne, ce choix fut le bon.
La ligne libérée, on parvient à épuiser une miroir aux jolies écailles.

A droite, le poste nous donne une bonne satisfaction contrairement à celui de gauche.
On décide de sonder à nouveau ayant observé de nouveaux éléments, on décale une ligne avec une poignée de « Salty Squid » faisant flash sur le fond de ce lac.
Habitué au bip sur les cannes de gauche, on y prête peu d’attention et d’un coup un hurlement de Delkim nous rappelle que les carpes sont à nouveau actives.
Ce poisson bien puissant nous entraine bien loin de notre poste, Rob bien surpris de ce combat en redemande déjà…
Par ce poisson surpuissant, ça sera la fin de cette journée remplie de bons moments de partage…

Cette pêche nous aura permis de comprendre un fonctionnement à un moment « t », bien sur ce ne sera pas une généralité mais on s’aperçoit quand réagissant rapidement parfois on peut gagner un ou deux fishs supplémentaires…nos sourires en disent long…

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE