10.01.18

Des poissons et des potes

Pas vraiment le temps cette année de se caler une pêche avec Florent, alors quand un créneau de 3 jours s’est libéré en fin de saison, j’ai sauté sur l’occasion. Une pêche avec cet épicurien, c’est toujours un grand moment de partage et de rigolade. 
Nous avons choisi un plan d’eau de mon département que je connais très bien, et qui produit souvent beaucoup de touches en toutes saisons, histoire d’avoir l’assurance de poser un poisson sur le tapis. Je savais qu’ici, peu importe ce que tu mets à l’eau, c’est vraiment l’endroit où le montage est placé qui compte (comme souvent d’ailleurs, mais le manque de nourriture naturelle sur ce lac fait qu’il est difficile de ne pas séduire un poisson qui se trouve dans les parages). Le temps est très brumeux.
Pour ma part je reste vraiment très simple. Des grains de maïs en plastiques sur deux cannes, et une grosse Tiger Nuts pour finir. Flo ajuste à la perfection son équilibrage avec les nouveaux wafters Mainline pour être parfaitement confiant dans ce qu’il proposera.

Un peu moins de brume pour caler les dernières photos avant de reprendre la route.

Deux maïs plastiques équilibrés; simple et terriblement efficace.

Nous déposons nos 6 cannes sur la bordure d’en face là où les poissons se nourrissent ici, dans des profondeurs allant de 1m80 à 70cm. Premier run dès les premières heures de pêche, nous sommes ravis et voyons la suite sous les meilleurs auspices. La nuit fût plutôt mouvementée pour moi, j’ai même arrêté de pêcher vers 5h, histoire de dormir un peu. Après coup, je pense avoir eu tort, puisqu’à part deux décroches pour Flo et moi dans la matinée, le plan d’eau s’est littéralement mis sur off pendant plus de 30h. La pression de pêche a semble-t-il calmé les ardeurs des poissons. Pas bien grave, ça nous permet de bien manger et de discuter de tout et de rien. Un jeune pêcheur du coin passe nous voir une demie journée, histoire de partager un bon moment et lui faire soulever un des poissons que j’avais fait. Super souvenir pour nous tous !

Il aura fallu attendre que certains postes se dégagent pour ré-entendre les détecteurs sonner. La fin de session sera sur le même rythme qu’au départ. Pas mal de touches, les poissons reviennent gentiment sur notre secteur et nous en enchainons au total une dizaines.

Je ne pensais pas que l'affluence de pêcheurs ici aurait un impact tel sur le comportement des carpes. Il manque beaucoup de nourriture pour qu'elles se portent bien, ce qui se traduit dans bien des cas par une avalanche de touches difficilement contrôlable parfois. Le bilan est de toute façon positif, on s'est éclaté du début à la fin, et c'est bien là le principal.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE