08.10.13

Ecrin de verdure

par Florent Bonnot


Découvrir une nouvelle destination est toujours un immense plaisir. Les kilomètres parcourus sur l'autoroute semblent moins longs, tant les pensées sont occupées à essayer de prédire ce que l'on va trouver à l'arrivée. C'est dans cet état d'esprit que j'aborde le week-end, voiture chargée, et me dirigeant vers le centre de la France pour répondre à l'invitation d'un particulier qui me propose son lac le temps d'une courte session. Selon les informations, c'est un plan peu pêché d'eau d'environ 4 hectares, disposant d'un cheptel de poissons de souche d'une grande qualité.

Arrivé à destination, l'endroit est absolument conforme à mes espérances. C'est un endroit calme, encaissé au creux de l'un des vallons typiques de la région. Les seuls témoignages de population alentour proviennent de la route départementale proche, et du bruit d'une voiture par ci par là. Le fond est majoritairement constitué de vase, avec un pourtour bien délimité de substrat dur. Je m'attache donc à trouver cette limite et décide de pêcher la berge opposée à l'endroit que j'ai choisi pour mon biwy. C'est un spot de bordure calme, inaccessible à pieds, avec un vent faible mais favorable. J'utilise le bateau pour y déposer un mélange de particules, de pellets et de bouillettes. J'espère rapidement pouvoir passer à la bille simple, car les tanches et les gros gardons semblent bien présents sur le plan d'eau. Je veux simplement créer de l'activité pour ensuite tenter de sélectionner les sujets par la taille de mon esche.

Les touches ne tardent pas à se produire. Le fond est dur à cet endroit, mais compte quelques débris. J'ai opté pour l'un des leadcores prêts à l'emploi réalisés en Kable, avec un clip plomb, pour que mon montage reste au dessus des petites branches et brindilles. Pour le bas de ligne, j'ai choisi l'option rigide, avec une partie en IQ2 15lb, rattachée à un hameçon Kaptor Wide Gape en taille 8. Le long cheveu est réalisé en tresse Supernatural pour laisser le maximum de mouvement à une bouillette Spicy Crab de la gamme High Impact de Mainline. J'opte pour une présentation dans le style du Muzza si cher à Tom Dove, en perçant ma bille aux 3/4 pour y insérer un morceau de liège que je laisse dépasser un tout petit peu. On obtient une esche équilibrée, semblable au reste de l'amorçage, avec un montage aux propriétés mécaniques très intéressantes pour créer de belles piqûres propres et nettes.

Le week end se déroule parfaitement, dans des conditions météo idéales. Les orages menacent sans toutefois se déclencher franchement. Les poissons sont au rendez-vous et je peux admirer à chaque capture la beauté du cheptel de poissons de souche, arborant de belles écailles et une jolie teinte cadrant parfaitement avec l'atmosphère automnale créée par les feuilles des arbres alentours. La saveur épicée des bouillettes Spicy Crab semble travailler parfaitement en cette saison. J'aurai même le plaisir de voir deux de mes cannes, pourtant espacées d'une soixantaine de mètres, partir en même temps. Deux belles tanches farceuses qui se sont joué de moi. Peu important tant la magie des lieux est grande.

Au final, une belle pêche, réussie dans un cadre plein de nature, au calme... Pas facile de demander plus !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE