17.07.13

En mode GOO

Par Romuald Bayon

Après avoir visionné la dernière vidéo de Bruno présentant les produits GOO, il me tardait de faire succomber à mon tour quelques poissons avec cette nouvelle innovation en terme d'attraction. Une phrase avait retenu mon attention quand à la préparation sur plusieurs jours du fameux mélange. En effet, pour le moment, le meilleur résultat constaté lors de l'utilisation du GOO est de mettre quelques gouttes dans un pot de pop-up à moitié plein et secouer le tout. Pour atteindre le summum, il n'est nullement nécessaire d'en mettre beaucoup la première fois. Il vaut mieux répéter l'opération à de nombreuses reprises afin que les pop-up s'imprègnent à cœur du liquide bourré d'acides aminés avec un temps de séchage suffisant entre chaque étape. L'apparition d'une croute autour de l'appât confirme que celui-ci est gorgé du liquide et qu'il est enfin temps de les utiliser. C'est donc après une préparation minutieuse à l'aide du GOO Power Smoke à la saveur Pineapple avant ma session que je pars confiant avec ces petites bombes olfactives. Il me fallait un terrain de jeux qui me permette de vérifier l'attraction du produit, de faire la différence face à d'autres appâts présentés régulièrement. Mon créneau de 48h au bord d'un étang à la fréquentation régulière de pêcheurs locaux fera bien l'affaire pour tester le GOO. Arrivé sur les lieux, je m'empresse de mettre en place mes repères en bateau à distance de cannes et dans un premier temps de déposer au fond de l'eau un bon tapis de micro graines contenant un peu de nappage Pineapple. Le but étant que tout poisson passant dans la zone soit attiré et se mette à fouiller le fond pour dégager davantage de GOO présent dans le mélange. Une fois l'opération faite, je décide alors de présenter aux carpes mes petites friandises avec une bille de 20 mm à la saveur Crab en partie coupée et une moitié de mes bombes olfactives à la couleur jaune flashy. Il faut bien avouer que la présentation donne envie mais l'odeur de crab m'incitera à ne pas franchir ce pas et laisser le soin aux carpes de sans saisir. L’ensemble de mes montages composés d'un bon mètre de Leadcore gravel, de clip hybrid, Kwik link et de l'IQ en 20 lb avec un cheveu souple réalisé avec la Supernaturel sont expédiés du bord, sur un substrat relativement mou à une distance d’environ 90 mètres près de mes repères. Après seulement quelques heures dans l'eau mes montages sont victimes de quelques tirées qui provoquent quelques bips successifs. Je me frotte les mains car d'entrer de jeux je réalise une touche avec en bonus un joli poisson à la robe coloré et aux écailles magnifiques qui sera me ravir et me donner total satisfaction. Du coup, je suis de plus en plus confiant quand à la suite de ma pêche grâce à ce nuage d'attraction présent autour de l'appât. J'ai le pressentiment que pour réaliser à nouveau de belles pêches sur ce lieux, il me faut jouer la carte de l'innovation, de la différence pour toucher à nouveau ces poissons de souches qui à ce jour se font discret. Bingo, les résultats escomptés sont bien là avec un déclenchement de frénésie alimentaire de cette population sur ce plan d'eau réputé technique. Sans suivra des clichés et encore des clichés pour une expérience plutôt concluante, enrichissante qui aura su me convaincre littéralement de passer en mode GOO.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE