12.07.17

Entre chaleur, rencontre, partage et amitié !

Ah l’été… ! Cette période où la pêche se complique terriblement, dû à la nourriture naturelle en abondance et aux fortes chaleurs principalement. Une autre chose souvent désagréable lorsqu’on pêche souvent le public comme moi, est de trouver un pêcheur sur une place convoitée après 2 heures de route…

Avec mon ami Jordan, nous nous sommes donné rendez-vous sur notre eau vive favorite, mais comme je viens de vous le faire comprendre, la place était prise. Nous échangeons quelques mots avec l’occupant en toute courtoisie et choisissons de nous reporter sur une autre place plus compliquée à pêcher par sa configuration, mais peu importe. J’ai donc décidé d’en profiter pour faire toutes mes têtes de ligne en XT Snag Leader pour m’éviter une éventuelle déconvenue lors d’un combat. Nous sommes près de gros blocs rocheux et autre poutre métallique qui ne feraient qu’une bouchée de ma tresse. Une fois installés, l’heure est au plaisir simple. Les fortes chaleurs que nous subissons nous poussent à nous désaltérer avec une bonne bière bien fraîche. La nuit se passe très calmement, car seul mon ami aura eu le plaisir de combattre une jolie sauvageonne. Au matin, n’étant pas excessivement loin du pêcheur rencontré la veille, je décide d’aller discuter avec lui. Histoire de faire plus ample connaissance. Il s’est avéré être un vieux baroudeur fort intéressant. Comme quoi, il y a toujours du bon dans toutes les déconvenues que l’on peut avoir de prime à bord. Le premier soir, nous étions vraiment déçus de ne pas pouvoir être où nous l’avions prévu.

J’aime avoir quelques bouillettes près de mon esche.

Un allié pour la distance.

Finalement la pêche est aussi compliquée pour lui et nous passons une bonne partie de la journée à bavarder. Le soir venu, nous décidons de nous joindre à lui sur le spot que nous devions pêcher initialement. Après la déception d’avoir trouvé un pêcheur sur « notre » spot, qui aurait pu croire que le lendemain nous serions tous ensemble en train de pêcher le même secteur dans le respect de chacun et la bonne humeur. Pour cette dernière nuit nous décidons, avec Jordan, d’éparpiller à l’aide de nos eazys stiks, un petit kilo de spicy crab préalablement boosté au Méta-mino. Fin juin les nuits sont très courtes. Cela ne facilite pas l’arrivée des touches car là-bas la pêche se déroule principalement la nuit. Bref, nous passons un très bon moment et au matin j’ai eu le plaisir de poser avec une magnifique miroir. Nous aurons également attrapé une commune en équipe car je n’ai pas réussi à freiner ce poisson qui a fini par se tanquer. Nous sommes partis le chercher avec mon petit mission craft. J’ai donc tout naturellement laissé ma canne à Jordan afin qu’il finisse le combat pour un sympathique moment de partage. Je rentre de cette session vraiment heureux d’avoir passé mon week end avec des gens simples, passionnés et bons pêcheurs !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE