08.01.14

Flash Back en eau rapide

Par Nicolas Chevret

Avec ce temps très hivernal, je me permets d’être un instant nostalgique et revenir sur ma fin de saison, en vous proposant un flash-back sur une de mes pêches en rivière du mois d’octobre dernier.
Je décide de me caler trois /quatre jours de pêche en rivière en amorçant trois postes à l’avance afin de pécher 24 heures sur chacun. Si les poissons sont en activité, c’est le meilleur moyen pour tenter de prendre un max de carpes en seulement quelques jours. Les postes amorcés sont des postes de tenue, c’est pour cette raison, que 24 heures suffisent pour faire sa pêche. Ce petit récit va concerner la première nuit sur le poste numéro un. La pêche va se faire dans très peu d’eau, environ 1m60, au milieu des joncs. C’est un poste que je connais bien donc inutile de chercher le poisson, je sais où placer mes montages. Je prépare deux de mes cannes avec un mètre de tube Tungsten Dark Matter, un plombe de 140g, c’est suffisant dans cette configuration. Je pourrais mettre moins lourd sans problème mais c’est mes plus petits plombs !!! Je confectionne deux bas de lignes en N-trap 30lbs avec en terminaison un kurv en 4 monté en blow back esché d’un doublé de 22 mm. Comme il ne faut jamais mettre tous ses œufs dans le même panier, les deux autres cannes pècheront avec un grand bas de ligne en IQ 25 lbs de 40cm, monté D-rig avec un Wide gape B taille 4 esché d’une simple bille. Si les poissons sont un peu boudeur, mieux vaut la jouer discret au début. Par contre, si les silures arrivent sur le coup, je remplace le IQ par de la N trap. Comme le secteur est assez encombré, pas de risque ! Maintenant que tout est en place, après un petit rappel de quelques billes sur chaque canne, l’attente commence. La nuit tombe, les poissons se mettent en mode « aspiration ». Les premières petites communes sont arrivées. A partir de minuit, les choses changent. Des poissons de taille supérieure goûtent aux appâts. La moyenne monte, c’est encourageant pour la suite, et la suite, c’est l’arrivée des silures. Je vous laisse deviner sur quel montage ca déroule ? Dans le mil, sur l’IQ. Le combat est puissant mais se déroule bien. Le poisson est là et il accuse 1m78 !! Le bas de ligne n’a pas bronché !! Mission réussie. C’est au lever du jour, alors que je n’attendais plus rien de ce poste, que je prends le plus beau poisson. Comme quoi, la rivière surprend toujours !!

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE