13.09.17

Flash night

Rendez-vous est pris avec un pote, Alexandre, pour une nuit rapide en bord de Loire , un fleuve que pour ma part je n'ai jamais péché. J'arrive en milieu d'après-midi et je décide dans un premier temps de me balader avec ma canne à leurre et mes lunettes polarisantes. Je constate qu'il y a peu de fond et que l'eau est très claire. J'observe quelques trous plus profonds où logent barbeaux, chevesnes et brèmes. Aux environs de 19h , Alexandre me rejoint et nous nous dirigeons vers un poste. Cet endroit est plus profond : environs 2 mètres d'eau .L'endroit est très caillouteux et c'est pour cette raison que j'utilise un corps de ligne en carp line, en 43 centième et une tête de ligne en xt snag leader. J'utilise un clip plomb que avec un grippa de 140 grammes et un bas de ligne en tresse kamo de 30 lbs. J'esche un bonhomme de neige sur chaque canne pour assurer une bonne présentation entre les cailloux. Une banoffee associé aux dernières pop up Mainline. Les cannes sont lancées près du bord et j'éparpille quelques poignées de bouillettes .

Comme au restaurant !

Bye bye...

Le soleil se couche doucement et quelques signes d'activités se font apercevoir malgré un vent qui souffle fort. N'ayant rien prévu à manger je me ferais livrer directement au bord de l'eau un plateau de sushi fort appréciable sous les derniers rayons de soleil !
Aux environs de 23 h, Alex obtient un violent départ , il me propose de combattre le poisson. Le premier rush est exceptionnel : la bobine tourne sans rien pouvoir faire. Quelques rushs plus tard une première torpille de Loire est mise au sec .
Travaillant le lendemain, Alex part , quand à moi étant loin de chez moi , j'installe le bed chair pour une petite nuit à la belle étoile en espérant faire une carpe sur mes cannes et mon souhait est exhaussé une première fois à 1h30 du matin puis une seconde fois à 3h30. Quelques photos au petit matin et je décide de remballer de cette première pêche en Loire.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE