26.06.16

Gamme XX, plus de doute...

Une semaine de pêche est prévue , nous sommes début juin, une saison que l'on apprécie tous pour ses pêches parfois miraculeuses...
Cependant, le choix du lieu est souvent une prise de tête ! Le poisson a t il frayé ? S'y prépare t'il ? Question délicate …

Assez de supposition, le meilleur moyen de savoir, c'est d’y être !

Le choix se portera donc sur un grand lac que j’apprécie tout particulièrement.

Arrivé sur les lieux, la zone choisie sera une baie qui abrite beaucoup d'obstacles. Après un repérage minutieux qui déterminera les spots où pêcheront les montages, il faut également établir une stratégie concernant les issues éventuels du combat ! Certains spots devront pêcher frein fermé, d’autres ouvert, suivant la stratégie établie !

Ensuite, il faut choisir les matériaux qui participeront au bon déroulement de l’opération. Je choisirai donc une tresse puissante que j'utilise déjà depuis quelques temps, la KAMO dans sa déclinaison 50lbs. A celle-ci j’y adjoindrai comme hameçon le fameux KURV SHANK XX, que j’utilise également depuis sa sortie, et qui ne m'a encore jamais fait défaut ! Ce sera d’ailleurs l’occasion de le tester dans ses derniers retranchements...

Une récompense de taille, surtout après sur une session telle que celle-ci.

L'ensemble est simple, costaud, et très efficace.

le montage sera simple :
un Kurv Shank XX taille 4, monté sur 20 cm de Kamo 50lbs, un nœud sans nœud en liaison, une gaine thermo sur celui-ci pour accentuer l'agressivité déjà marqué du KURV SHANK, et je dégainerai les 2 derniers centimètres avant l’hameçon pour marqué l'articulation. Un coup de vapeur pour rigidifier la tresse et rétracter la gaine thermo. Rien de plus, rien de moins, pour une discrétion parfaite... Ah si ! Une bille dense en eschage pour rester ultra simple et ne pas éveiller les soupçons de ces poissons à la réputation difficile.

plusieurs jours se succèdent sans un bip, les poissons se font entendre par quelques sauts dans une forêt immergée, une canne y pêche en périphérie mais rien n'y fait ! Elles ne semblent pas ressentir le besoin d'en sortir...

le 5ème jours, un poisson monte sur le repère ! Chouette ! Peut être quelles se décident enfin a sortir !

Quelques heures plus tard, c’est le moment !

Un bip, puis deux, la canne cintre ! Contact puissant ! Le frein est totalement fermé, il ne faut rien lui laisser pour avoir une chance ! C'est très lourd mais il faut pomper pour l’amener un peu plus en sécurité avant de la rejoindre en zod, les avants bras travaillent dur, il ne faut rien lâcher !! elle se retourne enfin, vite vite il faut la rejoindre sans attendre. Vitesse 5 droit devant, elle prend la direction qu'il ne faut pas, plein fer en fond de baie qui abrite énormément d'obstacles, il faut foncer a l'inverse avec le zod, toujours frein fermé et ça y est ! Elle se retourne de nouveau et le combat peut s’achever dans de bonnes conditions ! L’épuisette n'est plus très loin, et hop !!! IN THE NET !!!

5 minutes de destruction musculaire, le combat le plus intense de ma vie ! Tout a tenu ! Même pas peur le XX ! La Kamo idem ! Je vous parle d'un poisson en pleine santé qui passe la barre des 30 kilos !!

Désormais, soyez en certains, ces matériaux ne quitteront plus ma boite à accessoires !

Vous n’êtes pas convaincu ?? Essayez le...

Remerciements à mon ami Max pour avoir partagé cette session et ces moments ! Merci également à toi Bruno pour m’avoir donné cette opportunité d’écrire pour la première fois... J'y ai pris énormément de plaisir !

Par David Blondeel.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE