24.09.13

Hinged stiff rig

Par Robert GAESSLER


Le dernier catch report de notre ami Olivier Soulier nous a démontré encore une fois si nécessaire la redoutable efficacité du chod rig. J’ai aussi adopté ce montage incontournable pour pêcher dans les herbes ou la vase. Je l’ai aussi utilisé avec succès sur des fonds durs. Toutefois, ce n’est pas dans ce cas de figure qu’il trouve toute son efficacité et je me suis dit qu’il était possible d’apporter des variantes à cette présentation pour obtenir le meilleur de deux approches. En effet, je n’aime pas voir le plomb heurter la tête du poisson lors des combats et je trouve l’auto-ferrage un peu léger lorsque le plomb n’est pas ancré dans la vase. J’ai donc décidé de faire un compromis entre le « hinge stiff rig » très célèbre et utilisé par les anglo-saxons et le « chod rig ». Pour rappel, le « hinge stiff rig » est un montage rigide avec une articulation devant l’hameçon. Mon montage se comporte un peu de la même manière. Il sera composé d’une partie en tresse rigide, à savoir la célèbre Hybrid stiff qui a la particularité d’être très rigide, et d’un chod rig fixé à l’aide de la pince à Krimps. Comme Olivier, je fais entièrement confiance aux chod rigs prêts à l’emploi dont la propreté est irréprochable et qui me facilitent la vie au bord de l’eau.
Esché d’une pop up, d’un maïs ou d’un dumbell flottant, ce montage que j’utilise sur des fonds durs se comporte pratiquement de la même manière que le chod rig. Les dernières vidéos Underwater nous ont aussi rappelé que nos montages étaient souvent manipulés par des carpes qui arrivaient à se débarrasser de l’hameçon sans pour autant se piquer. On n’enregistre pas un départ à chaque aspiration et ce, quel que soit le montage. L'un des grands atouts, et surtout, l'une des raisons de l’efficacité du chod rig et de ce montage est qu’ils se repositionnent systématiquement de manière optimale. Pour simplifier, tant qu’un poisson ne se pique pas, le montage pourra être manipulé à l’infini, il restera pêchant à 100 %. Autant dire que tôt ou tard un poisson se laissera piéger. J’utilise aussi ce montage lorsque le plan d’eau est riche en indésirables comme les brèmes, ou de petits sujets. En effet, il n’est pas rare dans ce cas là d’avoir des bips incessants, signe d’activité de poissons et de manipulation de votre esche. Or avec un montage souple, le risque d’emmêlement est fréquent, et après quelques bips sans départ, ma confiance est souvent entamée quant à ma présentation. Avec ce montage, je laisse pêcher et par la même augmente aussi mes chances de toucher un plus gros sujet. Un plus non négligeable !
Bien placer son montage est primordial, mais faire en sorte que son montage reste pêchant plus longtemps l’est tout autant. Essayer le Hinged stiff rig associé à un chod rig c’est l’adopter.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE