25.04.12

Inversion de tendance

Par Florent Bonnot

Suite à un début de saison difficile dans mon plan d’eau habituel, j’ai décidé de me frotter à un autre étang de la région, plus grand et doté d’un cheptel intéressant. Je profite habituellement de mon temps libre pour reconnaître les berges, et c’est au cours de l’une de ces séances de prospection que je choisis un poste alliant la pêche en pleine eau, et une bordure le long d’une baie plus au calme. A cette période de l’année, le fond est dur et propre, sans signe des herbiers qui rendent la barque obligatoire à la saison chaude. L’un des pêcheurs locaux me laisse un peu dubitatif. Il n’a pris qu’un poisson la nuit dernière et me signale qu’un enduro s’est déroulé sur le plan d’eau le week-end précédent, donnant lieu à un amorçage conséquent. Mais je ne change pas d‘avis. Mon temps de pêche est compté et je ne suis pas disposé à abandonner.

Je dispose de la soirée et de la nuit pour inverser la spirale négative qui me tracasse depuis cet hiver. Mes cannes sont rapidement montées et mes lignes placées dans le line-clip, pour reproduire les distances repérées au préalable. Deux cannes iront en pleine eau, et les deux autres prospecteront la dite bordure, au passage qualifiée de « peu profitable » par le garde qui contrôlera mon permis ce soir là. Je disperse quelques poignées de bouillettes Mainline Cell en 18mm sur les deux zones et y lance mes montages. J’opte pour le Blowback Rig, réalisé avec 25cm de tresse gainée N-Trap en 15lbs et un hameçon Longshank n°6. Le cheveu est équipé d’un Dumbell Cell de 10mm, surmonté d’une pop-up de la même gamme.

La météo menace et des averses intenses sont à redouter. J’observe le ballet des cygnes et des oies très actifs ce soir là lorsque le Delkim de ma canne de gauche s’affole. Pas mal cette bordure en fait… Après un combat sympathique parsemé de rushs puissants, une carpe longiligne, à la couleur cuivrée rejoint le tapis et je ressens une joie profonde en découvrant son écaillage. Aurais-je vaincu la malédiction ? Cette carpe est une pure merveille, et sa remise à l’eau a quelque chose de magique.

La nuit s’avance et je me demande si d’autres poissons rejoindront mon tapis. Le calme s’installe. Les averses font place à la nuit claire, synonyme de températures fraîches, mais qu’importe, mon moral est au plus haut. C’est vers 4 heures du matin qu’une commune nerveuse succombera à l’un de mes appâts en pleine eau. Une autre jolie bataille au dénouement heureux pour moi, qui verra ce beau poisson rejoindre le sac de conservation. Je suis comblé et regagne mon bedchair, après avoir rafraîchi mon montage et replacé la ligne au même endroit au moyen du line clip. Bien m’en prend car cette canne m’apportera un autre poisson au petit matin.

Je quitte les lieux avec le sourire, et la satisfaction d’une session courte mais réussie. Ma tactique a fonctionné comme je l’attendais. De belles images plein la tête, je planifie déjà ma prochaine visite. Ma confiance est intacte.


-------------------------------

Vous souhaitez partager vos expériences de pêche sur le site Korda France ?
Envoyez nous vos récits accompagnés de 8 photographies de qualité par mail à l'adresse suivante : mms.fr@korda-eu.com
Les meilleurs récits seront publiés ici.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE