09.03.18

La grande commune

Cela faisait un certain temps, qu'avec Olivier nous nous étions rendus à nouveau sur ce site magique. Ce dernier très connu, par de nombreux pêcheurs en quête de tranquillité. En ce qui nous concerne, nous fréquentions assez régulièrement cet espace d'eau. Avec à la clé de nombreux sujets, y compris quelques carpes " stars " d'ici !

Toutefois, quelques unes paraissaient insaisissables. Celles que l'on avait pas encore capturées, parmi elles était la grande commune !
Pour ce début de session, les choses tournent mal. Nous sommes littéralement envahis par les amours blancs. Installés sur une pointe, cela nous donne la possibilité de pêcher toute une baie encombrée,la pleine eau et l'espace à l'arrière de nous. Pour l'instant en cette fin août, les amours blancs sont vraiment " énervés " ! Avec la capture d'au moins dix sujets, pour une seule carpe de 17Kg !

La pêche à proximité d'obstacles, est très soulignée ici. Cependant le manque de réussite avec plusieurs carpes perdues dans les arbres, en raison de multiples dressenes abrasives sur la moindre branche. Malgré le fait, d'utilisation de la tresse subraid en 20 LBS et des montages solides en kamo 65 LBS ( korda ), et Wide Gape ou kurv XX taille 4. Qui plus est, ces satanés amours blancs, dévastent les amorçages et occupent régulièrement les spots avant que les carpes n'aient eu le temps de s'y intéresser. Seul la canne qui était la moins ciblée en amorçage, a produit une carpe. Voici le résumé des trois premiers jours.

Les fameux Goo !

Pas la plus grosse ,mais un magnifique poisson !

Cependant, nous décidons de décaler deux cannes, dans l'espace situé dans notre dos.Une sur un plateau non loin du bord, qui sera exploité à 20 mètres en toute discrétion d'amorçage. Une autre, plus éloignée et plus proche de la bordure d'en face.Au tombant de cette bordure produisant une cassure double en pointe, donne l'allure de " marches d'escalier ". Celle-ci sera posée tout en bas des " marches ", en sa base avec le même esprit d'amorçage léger. Ces derniers sont composés de Banoffee Impact et quelques cuillères de chènevis. Avec l'incontournable huile de chènevis( Mainline ) et syrup Essential IB. Les eschages en Wafters peach and cream ou banoffee, baignées longuement dans le goo Butter corn. Et également des noix tigrées équilibrées, avec le forêts et bâtonnets de liège 6 ou 8 m selon la taille. Un joli run parvient au matin calme sur la canne du petit plateauderrière nous. Un joli combat s'engage et une jolie commune apparaît en surface, avant d'être emprisonnée dans le filet. Elle approche les 23 Kg. Celle-ci fait du bien, puisque les autres cannes proches d'obstacles, produisent toujours des amours blancs. Avec néanmoins deux autres carpes de 14,5 Kget 18 Kg. Quelque temps plus tard, l'autre canne à l'arrière produit sa première carpe et également trois autres, deux nuits plus tard. Parmi celles-ci un combat acharné de longues minutes abouti à m'offrir une gigantesque commune. Une star du lieu, pas encore rencontrée. Le combat s'éternisait dans peu d'eau ce qui fût stressant de peur de décrocher.

Après un refus devant l'épuisette, elle rentra enfin dans le triangle magique et quasi immédiatement, un gros soupir de soulagement. Cette commune à " large gueule " et à l'allure allongée, nous ravis profondément.
Par la suite nous capturons à nouveau la même 18 Kg sur le même spot ainsi qu'une 17 Kg sur le petit plateau.
Les amours blancs toujours " excités ", nous ont mené la vie dure. Mais notre cible est enfin là, presqu'au moment où nous l'attendions plus !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE