02.02.17

La pêche de la carpe

La pêche de la carpe est (très) souvent associée à l’artillerie de matériel que le carpiste « déballe » sur la berge avant de lancer ses lignes à l’eau. Moi qui suis un adepte des « day ticket » ou autres types de pêches rapides, je vais essayer de vous embarquer dans mon « délire ». J’ai tendance à dire qu’il ne faut pas nécessairement être un « full timer » pour obtenir d’excellents résultats sur une année halieutique.
Evidemment, plus vous serez au bord de l’eau, plus vous aurez la chance de réaliser vos objectifs. Mais le quotidien de chacun d’entre nous, ne nous permet pas toujours de passer notre temps libre sur les berges. Allier boulot, vie de famille et loisirs ne sont pas toujours facile, loin de là ! (clin d’œil à mon ami William).

Pour aborder de la meilleure des façons les moments où il est possible de vous rendre à la pêche, je vais tenter de vous délivrer quelques conseils que j’ai acquis au fil des années de ma petite expérience de pêcheur de carpes. Sans prétention évidemment, mais il s’agit de petits « trucs » qui permettent de capturer des carpes sans pour autant passer des semaines entières au bord de l’eau.

Un matériel efficace qui allie discrétion et solidité !

Le rangement de votre petit matériel est primordial pour s'y retrouver rapidement, Trakker propose une gamme complète de bagagerie de qualité.

Nous allons passer au crible ensemble quelques points qui me paraissent importants :
Le premier qui me paraît évident et pour la plupart d’entre nous, c’est le terrain de jeu ! Laissez de côté les lacs ou rivières à faible densité de poissons pour vos longues sessions, et arpentez plutôt les chemins de plans d’eau avec un cheptel assez conséquent qui vous permettront de séduire un poisson ou deux sur un laps de temps assez court. Plus vous connaissez les lieux, mieux ce sera.
N’hésitez pas à venir avec votre canne marker ou votre petit zodiac, repérer les lieux, trouver les spots susceptibles d’accueillir des carpes. Cela ne fera que faciliter votre installation le jour de la pêche.
S’il vous est possible d’effectuer un pré-amorçage, ce n’est que du bonus. Préparez vos solidz, stick, montages à l’avance pour ne perdre aucune seconde avec la logistique sur votre poste.

Niveau matériel, il va de soi qu’il ne sera pas le même pour une session de 15 jours et celle d’une journée. Equipez-vous léger, puisqu’il est possible de se déplacer à la recherche d’activités au cours de la journée…A combien d’entre nous est-il arrivé de voir les poissons effectuer un véritable numéro de natation synchronisée à l’autre bout du plan d’eau et de ne pas pouvoir s’y rendre rapidement faute de moyen de déplacement !

Le plus souvent, 2 cannes me suffisent, mon épuisette, un sceau, un tapis facilement transportable et un sac à dos pour y ranger le matériel nécessaire à la confection des montages.

Optimisez votre temps de pêche est quelque chose qui s’inclut de plus en plus dans le « carpfishing » de nos jours. Passez quelques heures à la pêche un après-midi d’automne où des soirs d’été vous redonneront un bon coup de boost pour le reste de la semaine de boulot et encore plus s’il y a des poissons !
Facilitez-vous la tâche et direction le petit étang du coin !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE