05.02.12

Les premieres de l'annee

Eric DEBOUTROIS (Team France)

Nos premières sorties hivernales ont coïncidé avec l’arrivée des premiers froids de l’année. Si pêcher au bon endroit est important pour prendre du poisson, on ne le dira jamais assez, c’est capital lorsqu’il fait vraiment froid et que les poissons minimisent leurs déplacements. Compte tenu de la saison et du fonds vaseux et sale nous pêchons exclusivement en flottante. Cédric avec des "recoil rig" terminés par des petits hameçons montés en "blow back". J’utilise quant à moi deux montages combinés terminés par des "KD rig" et un montage hélicoptère utilisé en tête chercheuse, pour prospecter le plus d’espace possible. Ce montage à l’avantage de pouvoir se lancer loin, voire très loin, sans emmêler et sans autre subterfuge soluble. C’est l’idéal pour pêcher en "single hook baits". Sachant qu’ici le plomb s’enfonce en moyenne de 5 centimètres environ dans le substrat, j’ai remonté les perles à une trentaine de centimètres au dessus du plomb pour une présentation et une discrétion optimale. Le poids du leadcore, le fait de ne pas dévaser et la forme courbée du bas de ligne font vraiment merveille dans ces conditions.

Les lignes sont tendues, ou plutôt détendues, plaquées au fond par des back lead. Au bout d’une petite heure d’attente Cédric et moi combattons nos premiers poissons, en simultané. Les sticks ont probablement fait effet. Je déclave le "KD" et passe notre unique épuisette à mon voisin.

Les prochains départs se faisant attendre, je décide de bouger mon montage joker en amont du spot productif. A peine un quart d’heure plus tard, l’hélicoptère décolle. La suite prend un air de chevauchée des walkyries puisque nous prenons, chacun notre tour, plusieurs poissons sur cette canne et quelques photos des plus belles. Les poissons sont majoritairement concentrés sur cette zone et n’en bougent pas, ou peu, avec le froid. Le thermomètre est descendu en dessous du zéro. Pour la petite anecdote l’épuisette ne sèche pas mais gèle entre les prises. Pire, Cédric qui s’est coupé au pouce avec la dorsale d’une carpe a le sang qui gèle avant de coaguler !

Bref, nous prenons 9 poissons dans la journée, dont 5 sur une seule canne.

-------------------------------


Vous souhaitez partager vos expériences de pêche sur le site Korda France ?
Envoyez nous vos récits accompagnés de 8 photographies au format 960X720 pixels par mail à l'adresse suivante : mms.fr@korda-eu.com
Les meilleurs récits seront publiés ici.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE