26.07.17

L'essentiel est ailleurs

On a tous des lieux de prédilection, des endroits qui nous font rêver, et qui nous donnent cette pointe d’adrénaline que nul ne peut expliquer.
J’ai eu la chance de pêcher, plus jeune, un plan d’eau pas comme les autres puisqu’il était l’un des premiers à proposer une pêche de qualité, sécurisée avec de jolis poissons. Une aubaine à quelques kilomètres de mon domicile pour tenter de séduire de gros poissons. A l’époque, capturer une carpe d’une quinzaine de kilos, qui reste un gros poisson aujourd’hui à mes yeux, était difficile. Il n’y avait pas autant de spécimens qu’aujourd’hui, loin de là.
C’est donc avec une certaine appréhension que j’ai décidé de retourner où j’ai fait mes premières armes, où j’ai tant appris et partager de bons moments.

C’est après quelques 500 kilomètres que j’arrive sur les lieux, rien n’a changé. Le temps semble s’être arrêté, et les 20 années passées n’ont laissé derrière elle que quelques dégâts que la nature a engendrés.
A peine sur les lieux, je remarque quelques signes d’activité, malgré une chaleur étouffante. Les poissons semblent être toujours présents, c’est plutôt motivant et bon signe pour la suite.
Le fond est très vaseux, à part à quelques endroits bien ciblés qu’il faut s’efforcer de trouver. Des zones plus « dures », qui me permettrons de mieux présenter mes appâts et de pêcher confiant.

Après de longues séances de sondage, je commence l’amorçage. J’ai trouvé deux zones distantes d’une quarantaine de mètres chacune que j’arrose copieusement d’un mélange de tigernuts semi broyées (graine par excellence l’été) et de bouillettes crushées. Afin de marquer fortement ma zone de pêche, j’ai opté pour l’utilisation de souper zig mix Mainline. L’étang est peu profond, les couches d’eau seront fortement ciblées afin d’éveiller la curiosité des poissons.
Les spots sont assez précis, j’utiliserai les distance sticks afin d’être certain de pêcher toujours au bon endroit.

Certains ne pêchent que pour le poids de leurs captures, mais face à ce genre de poisson, il faut bien avouer que l’essentiel est ailleurs.

Le stick mix tigernuts Mainline associé au Syrup Coconut Milk, un cocktail étonnant d’efficacité.

A ma grande stupeur, les poissons arrivent rapidement sur la zone mais ne se piquent pas. J’aime utiliser des matériaux souples pour ce genre d’approche mais force est de constater que ceux-ci sont devenus bien plus tatillons qu’auparavant, surement à cause de la pression de pêche.
J’allonge donc mes bas de ligne et j’opte pour un combi rig, effectué à l’aide du fameux fluorocarbone BOOM et de l’Arma Kord en 30 lbs. Ces matériaux assemblés constituent une alliance de rigidité/souplesse dans le montage qui permettra aux carpes d’engamer l’esche sans contrainte et surtout de se piquer instinctivement grâce à la rigidité du fluorocarbone en 35 lb. Petite particularité, la liaison entre les deux terminaux est assurée par un émerillon à anneau…Un kurv shank associé à un kickers blanc fera office de terminaison, le tout esché d’une tiger équilibrée.

L’avantage de ce montage est qu’il est relativement aisé de changer rapidement d’hameçon, donc de ne pas perdre de temps.
Durant toute la session, les touches se sont enchainées. Le but de cette approche est d’effectuer une pêche de rendement afin de tenter les plus jolis sujets parmi les petites carpes affamées.

Au total, ce n’est pas loin de 50 poissons que je glisserai dans mes filets, avec quelques pépites de taille. Autre satisfaction, mon pourcentage de décroche est proche des 1% sur des carpes pêchées... Comme quoi, avec une approche simple, un montage adapté avec des matériaux de qualité et en changeant son hameçon régulièrement, on arrive à déjouer certains paramètres négatifs.

Au-delà de la pêche à proprement parlé, l’essentiel était de se remémorer le temps passé, les bons moments, et de ne pas oublier que l’essentiel est bien ailleurs. Alors profitez des bons moments de partage et votre passion n’en sera que plus belle.

Je vous invite à retrouver en détail cette session dans un prochain Carpe Record dans lequel j’essaierai je vous donnerai davantage de détails sur cette pêche au combien fructueuse.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE