09.03.16

Quand vent fort rime avec record

De retour au bord de l’eau pour la deuxième journée consécutive. La veille j’aurais mis au sec mon premier poisson de l’année. Les conditions météos sont encore plus désagréables. Le vent s’est renforcé et est vraiment glaciale. Bien que je sois couvert de la tête aux pieds de vêtements chauds, le vent me transperce !
Je clippe rapidement les cannes et les pose sous des bourrasques de vent très soutenues. Une canne restera en bordure avec quelques billes Diamond White en guise d’amorcage. L’autre restera clippée au même endroit que la veille quand à la dernière elle sera placée sur une tâche de gravier à une quarantaine de mètres du bord. Ces deux dernières ne seront amorcées que grâce à un stick de PVA Bag & Stick Mix Mainline Salty Chili Fish. Un subtil mélange de farine de poissons, d’épices et de sel. Vraiment redoutable lorsque les eaux sont froides. J’y adjoins toujours quelques pellets de tailles différentes ainsi que du Syrup Bloodworm et du liquide épicé pour relevé le tout. En eschage, je resterais sur mon petit wafter pour l’une et sur une bille épicée en 18mm surmontée d’un pop-up corn Fruity Squid de la gamme.

Les cannes sont posées depuis environ 4 heures et alors que je suis au chaud dans la voiture, ma RX Plus Pro me signale quelques bips sur la canne de droite. Les détecteurs étant réglés quasiment au minimum et le plomb étant un Grippa, aucun doute, ce n’est pas le vent ! Je m’empresse de sortir de la voiture et aperçoit ma canne cintrée ! Je prends contact et de suite, ça m’a l’air costaud ! Les rafales me glacent les mains et le combat n’en finit pas. J’aperçois une première fois le poisson et effectivement, ca s’annonce lourd ! Une miroir massive me montre ses flancs. J’ai juste le temps d’apercevoir mon Wide Gape X planté impeccablement, ce qui m’enlève une grosse partie de la pression. Après plusieurs reprises, j’arrive enfin à la glisser dans l’épuisette, les vagues n’arrangeant pas mes affaires.

Un tapis bien rempli.

De quoi rester au chaud et ne manquer aucun bip !

Alors que je lève doucement l’épuisette pour admirer le poisson, quelques bips se font entendre sur ma canne du milieu. Je rebaisse donc l’épuisette pensant avoir prit le fil. C’est alors que le Stow se colle au détecteur et je vois mon Subline dérouler à toute vitesse. Je coince comme je peux l’épuisette et me saisit de la canne. C’est moins gros mais ça envoie ! Contrairement au lourd combat que je viens de vivre, ici c’est une furie. Je vois alors monter une commune tout en longueur et toute dorée ! Je la glisse elle aussi tant bien que mal dans le filet. C’est irréel ! Je peux enfin lever mon épuisette et me rend alors compte de la taille de la miroir. Sans aucun doute, mon record perso !

Je m’empresse d’aller chercher mon sling pour glisser les deux poissons à l’intérieur en toute sécurité et pour rien arranger, personne autour du lac. Je pose alors les 2 belles sur le tapis qui n’a jamais été aussi bien remplie ! Après une rapide photo de la commune, je la remets à l’eau pour m’occuper de la miroir. Moi qui pèse très rarement les poissons, là, je ne peux y résister. Je tare le sling, y glisse le poisson et attaque la pesée avec les mains littéralement gelées. La première me fait vaciller l’aiguille jusqu'à presque 26kg. J’hallucine ! Je réitère la pesée pour assurer et le peson se stabilise à 2 reprises à 25.8kg. Je suis aux anges ! La séance
photo n’est pas des plus faciles. Entre les mains gelées, la mise au point, le retardataire et le poids du poisson, c’est la galère !

C’est avec les jambes tremblantes que j’annonce ce poisson à quelques amis et prends le temps de reposer les cannes. Je me réinstalle dans la voiture pour me réchauffer et jette un œil aux photos, qui, malgré tout ne sont pas trop mal vu les conditions !
Le reste de la journée sera bien calme. Même les tanches seront timides et ne pointeront pas une seule nageoire mais qu’importe…
Un moment fabuleux que j’espérais depuis longtemps et qui arrive en ce début d’année 2016. Après un nouveau boulot, un record perso ! De quoi commencer l’année de la meilleure des façons.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE