10.09.14

Rentrée des carpes...

par Dimitri Carpentier

En cette fin du mois du mois d’août, ca sent la rentrée à plein nez… Pour moi, c’est la rentrée derrière les cannes. Après une saison estivale riche en travail et touriste sur nos eaux, il est l’heure de retrouver les berges devenues plus calmes pour tendre les lignes. Les températures sont encore élevés et le poisson peu actif en journée.

C’est au petit matin que je décide d’aller me poser sur les berges abruptes d’un lac du sud. Après une installation et un sondage rapide, je décide de poser 2 cannes le long de la cassure, endroit qui abrite beaucoup de nourriture et qui pourrait tenir quelques poissons pendant les heures chaudes de la journée. La première canne est pausée avec un plomb Bait Up eschées d’un dumbell Hi-Visual Plum monté en KD. En guise de method mix, j’utilise des pellets humidifiés accompagnés de method mix riche en farine de chènevis, de thon et d’huile de sardine. J’espère, grâce à l’huile, créer un nuage olfactif sur toute la couche d’eau et intercepter les poissons qui claquent sur la zone depuis mon arrivée. Afin d’optimiser au maximum la précision, je clip la ligne à chaque lancé et j’utilise un morceau de marker élastique. Cela me permet de relancer régulièrement la ligne sur une petite zone et de garder un amorcage constant. Pour la deuxième, j’utilise une pop up Indian Spice boostée au Goo Spice accompagné d’un petit sac de pellet, eux aussi enrobés de GOO Spice et Halibut. En ce qui concerne la troisième canne, j’ai souvent pour habitude de l’utiliser en tête chercheuse. Je monte un chod rig, équipé de l’association qui ne me quitte plus, une pop up Pineapple 15mm et d’un stick, le tout généreusement nappé de GOO Pineapple Power Smoke. Afin de réaliser ce stick, j’utilise une grande partie de High Impact Groundbait Pineapple auquel j’ajoute du pellet Pro-Active Soft Expander du même arôme. Je mouille le tout en associant du Syrup et du GOO. J’enfile ensuite mon stick directement sur mon leadcore, entre le plomb et mon chod. Cela me permet de garder l’aérodynamisme du montage, d’utiliser un stick pour renforcer l’attractivité et de garder intact la courbure de mon chod-rig. C’est vraiment l’un des montages que j’apprécie le plus et qui depuis deux ans, m’a souvent sorti de situations compliquées.

Les cannes pêchent depuis moins d’une heure lorsque que j’enregistre le premier départ sur la canne placée le long de la cassure à la method. Le départ est lent tout comme le combat, lent et lourd. Après une dizaine de minutes de lutte, le poisson n’est qu’à quelques mètres du bord lorsque celui-ci se décroche sans que je puisse l’apercevoir…. Après une vérification du montage, rien n’a bougé. Mon Kurv en 8 est intact et est toujours aussi piquant. Je repose la ligne et amorce quelques boules par-dessus.

Le vent marin se lève et après quelques minutes les sauts s’arrêtent complètement sur la zone… Au bout d’une grosse demi-heure, j’aperçois plusieurs poissons sauter à plusieurs centaines de mètres du bord, bien au delà de la portée de mes cannes. J’enregistre néanmoins, peu de temps après, une touche sur la canne au chod. Le combat est costaud et ma 10 pieds encaisse tous les rushs impeccablement. Le poisson arrive vite au bord mais le combat s’éternise dans les enrochements en bordure. La belle finit bel et bien dans le triangle soigneusement manié par un pêcheur anglais venu me prêter main forte. La piqure est parfaite, le chod à nouveau fait le job ! J’entame une brève séance photo avec cette jolie miroir d’une quinzaine de kilos, avec, à la gâchette un pêcheur espagnol. Un vrai melting pot sur les berges !

Malgré une fin de pêche beaucoup plus calme, ma rentrée est réussie ! J’ai pu partager avec ces pêcheurs étrangers et profiter d’une belle journée d’été, sans oublié le principal : Renouer avec dame Carpe !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE