16.10.12

RENTREE DES CLASSES

Par Romuald BAYON

Nous sommes à la mi-septembre lorsque je décide de partir pour un 48h sur les berges d'un étang, afin de préparer ma "rentrèe des classes" après ces quelques semaines de disette. Je décolle donc le vendredi midi de mon travail, impatient de tendres mes lignes afin de retrouver des sensations avec notre cyprinidé préféré.

Mon arrivée est proche avec au loin une vue de l'étang qui à mon grand étonnement se trouve extrêmement bas. Le manque d'eau de ces derniers mois, dans cette région, est flagrant. Après avoir repéré ici et là des zones intéressantes mon choix s'arrête sur une pêche de pleine eau dans la partie la plus large. L'envie de monter mon matériel se fait de plus en plus pressente même si je prends le soin de sonder avant de faire ce premier pas. Pas de fond chaotique, ni de profondeur mirobolante mais ce spot permet au poisson d'avoir une zone de tranquillité. Équipé de mon Easi-stik, j'amorce toute la partie face à moi afin de faire rentrer des poissons sur mes offrandes. La vue d'un poisson, monté furtivement 30 mètres derrière mon spot, me motivera d'avantage à répéter à plusieurs reprises ces séquences d'amorçage. La fin de l'été étant derrière nous, les premiers signes de fraicheur se font sentir la nuit et me rappelle que les carpes sont susceptibles de rentrer en frénésie alimentaire. Le soir venu mes cannes sont enfin à l'eau avec des placements mûrement réfléchi, sur le centre de l'amorçage et en périphérie afin de limiter une quelconque sensation de pression de pêche et toujours en fil détendu pour un maximum de discrétion. Mes montages sont confectionnés minutieusement à l'avance avec en bas de ligne le Fluorocabone IQ d'un côté, de l'autre la tresse N-TRAP accompagnée des KAPTOR CHODDY taille 8. En guise d'anti-emmêleur le leadcore KABLE, son clip plomb Hybrid avec les nouveaux plombs texturés à émerillons 3 oz n'en seront que parfait pour une discrétion absolue, un auto ferrage propre.
Le week-end s'avéra plutôt encourageant pour le dernier trimestre avec un bon nombre de carpes venues rendre visite a mon tapis de réception. Des poissons combatifs, me rendant la tache plus difficile dans ce marathon de touches, avec à la clé de jolis fish. Une mention très bien viendra s'ajouter sur mon dernier départ, avec la prise d'un poisson comme je les aime, non pas par le poids, mais par la beauté qu'il dégage.

Alors, finalement cela ne mériterait-il pas une bonne note pour tous ces efforts ?

Au plaisir
Romu.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE