25.01.16

Reprise tout en douceur

Après un séjour d’une quinzaine de jours en famille dans le Nord, un salon de Blaringhem riche en partage et en amitié et un peu de travaux dans la maison, il est grand temps pour moi de retrouver les berges et les cyprinidés. Ce début décembre est placé sous le signe du soleil et de la douceur, de quoi envisager une activité significative des poissons. Comme à mon habitude, je décide de partir pêcher le matin en me levant. Je prépare donc vite mes affaires et prends la route.

J’arrive au bord du lac vers 9h30, le soleil est déjà bien levé et la température doit avoisiner les 15 degrés. Le matériel est vite monté. Je décide de poser une canne en bordure, eschée d’une pop-up Diamond White et amorcée de quelques dizaines de bouillettes du même arome. Je place la seconde canne à environ 70m du bord. J’ai plusieurs fois pu remarquer, que sur ce lac, à une distance souvent comprise entre 70 et 90 mètres du bord, le fond sableux forme de petites vaguelettes, un peu comme on peut le voir en bord de mer. Il est très facile d’ailleurs de trouver la démarcation avec la canne à sonder. Cette zone m’a souvent conduit à de belles pêches. Cette fois ci, j’esche une High Impact Salty Squid 16mm boostée avec le Goo Squid Supreme ainsi qu’un Corn Squid flottant pour parfaire l’équilibrage. Après avoir clipé la canne, j’amorce quelques Spomb d’un mélange constitué d’amorce, de micros pellets Mainline, de maïs doux et de bouillettes Salty Squid coupées à l’aide du Kutter. De quoi marquer le fond tout en créant un nuage attractif rapidement. Pour la troisième, on ne change pas une équipe qui gagne ! Je pause toujours mon indispensable Chod-Rig esché d’une Hi-Visual Pineapple.

La gamme Diamond White va faire parler d’elle.

Les cannes sous haute surveillance !

J’enregistre une première touche vers midi sur ma petite pop-up Diamond White. Après un combat digne d’une fusée, je mets un sec une sympathique commune. Mon évolution du KD-Rig ne lui a laissé aucune chance ! Après quelques photos, la belle repart tranquillement vers les abysses.

Vers 15h, la canne placée à la limite des vaguelettes produit une timide touche mais le poisson est bel et bien piégé ! Après un combat un peu plus lent et lourd, c’est une miroir qui, ce coup-ci, rejoint le filet. La aussi, aucune chance pour elle, mon Wide Gape X taille 8 est parfaitement planté dans sa lèvre inférieure, vierge de toute piqure.

J’enregistre un dernier départ vers 16h30 sur la canne au chod, un départ ultra rapide mais la prise de contact se solde par une décroche au bout de seulement quelques secondes. C’est le jeu… La pénombre tombe doucement sur le lac et il est temps pour moi de plier. La reprise aura été douce et productive, que demander de plus !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE