07.09.17

Retour aux sources

Il y avait quelques années que je n’avais pas remis les pieds sur un des beaux domaines de ma région. Constitué de plusieurs pièces d’eau, nous allons nous diriger vers un de ceux que nous n’avons jamais pêché ; le poste ouvre « bien grand » avec une pêche de pleine eau et une pêche d’obstacles.

Pour ma part, je pêche à 2 /-cannes ; j’utilise la subbraid en corps de ligne afin d’avoir la touche directe. J’y adjoins systématiquement une tête de ligne en XT snag leader pour amortir les rushs des poissons et le plus important à mes yeux, protéger mes partenaires de jeu !!!
Vient en suivant du Kable lead core, sa souplesse et sa résistance m’aideront à créer une zone « safe » à proximité de mon esche et à sortir les poissons de ma zone de pêche. Au niveau des hameçons, krank X et wide gape double XX seront de la partie avec de la N-trap en 20lbs. C’est suffisant, ça fera le job.

Etant venu avec mes 10 pieds, je gâcherai littéralement ma 1ère nuit ; N’atteignant pas la zone convoitée comme je le souhaitais, je pensais pouvoir faire sortir les poissons des obstacles mais ce ne fût pas le cas ; le samedi matin, je m’aperçois qu’en waders, je peux m’avancer suffisamment dans l’eau pour gagner la distance qu’il me manquait. De son côté, mon binôme, lui, intercepte les poissons qui se déplacent entre la berge et une presqu’île.

Jamais sans mon Singlez.

Voici la responsable de la décharge !

Il est quasiment midi, quand je repositionne correctement mes cannes ; je lance la 1ère, contrôle la descente du plomb, sens l’impact et prend de suite une « décharge » ; prise de contact et poisson !! ENORME !! Rien de tel pour valider et se conforter dans ses choix et son approche. A partir de ce moment nous allons obtenir des départs sur les 2 batteries avec notamment un doublé épique qui se termine par la capture de 2 communes dont une aux mensurations généreuses : le TOP !!

Nous poserons 10 poissons sur le tapis pour 12 touches dont 8 poissons sur cette journée du samedi. On alternera les miroirs et les communes ; Pas de poissons record mais ce n’est pas ce qui était recherché ; Nous pensions toucher les poissons au matin et dans la nuit à la fraiche mais les poissons répondaient présents au plus chaud de la journée.
Niveau amorçage, je réalisais une pêche au spot à l’aide des diamond white (10aines de bouillettes à chaque départ) ; je comptais sur la couleur blanche sur les fonds sombres pour déclencher les touches. Les poissons étant là, ça ne sert à rien d’amorcer beaucoup. Pour mon binôme, il faudra amorcer plus lourdement la zone pour stopper les poissons.

Au final, nous avons passé un week-end sous un soleil de plomb, au calme (ça devient rare), dans une ambiance particulière qui se dégage de ces lieux et qui en fait son charme…. A bientôt

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE