04.11.14

Satisfaction personnelle

Par Romuald Bayon.

Cette entame de deuxième partie de saison m'enchante grandement avec notamment l'arrivée de l'automne et de tout ce que cela peut apporter en termes de poissons bonus et de paysages à couper le souffle. Le mois d'Août étant bien derrière nous, laissant place à de belles journées ensoleillées et des nuits plus fraîches de Septembre me donne le goût sur des week-ends, d'élaborer un amorçage d'accoutumance sur un des secteurs quasi peu pêcher de ma liste personnelle. Le bateau chargé et les seaux de graines dans le coffre, c'est partit pour trente minutes de voiture afin de débarquer sur un spot que je connais bien et qui les années précédentes m'a permis de mettre quelques poissons au tapis et d'en faire même un catch report publié sur le site Korda. Mais voilà, petit hic à l'arrivé, avec une place déjà occupée par un jeune qui l'année dernière m'avait prêté main forte suite à trois départs simultanés. Sachant qu'il m'est impossible d'un point de vue personnel de pêcher à cet endroit, maintenant qu'il est squatté, je rentre chez moi le cerveau en ébullition afin de trouver un nouveau lieu de pêche. Quoi de mieux pour me ressourcer et oublier tout ça que de me poser sur les rives d'une de mes rivières favorites. Approche différente et nouveau défi sur un secteur où je n'ai jamais posé une ligne. La pêche se faisant à court terme avec des séquences régulières d'amorçage composé principalement de maïs et d'un peu de bouillettes carnées. Côté montage, simple, solide et efficace avec de L'Arma Kord et les hameçons Kontinental afin de réaliser un sans faute, si départ il devait y avoir. N'étant pas certain de la présence de carpe à cet endroit et ne me fiant qu'à mon instinct, ma petite expérience si je puis dire ainsi, je décrète une première pêche qu'après avoir pendant, plusieurs jours, jonché le fond avec mes appâts. Les lignes ne rejoindront donc le substrat qu'après maints repérages, maintes reprises à partir tôt le matin pour observer d'éventuels signes et ainsi affiner mon approche. Pour autant, il est temps maintenant de prendre ses marques et d'aller titiller un peu Dame Carpe. Quelle bonne sensation tout de même pour moi et beaucoup d'entre vous surement d'être encore une fois "baroudeur" et ainsi risquer la bredouille. Avec de la "chance" il n'en sera rien avec la prise de deux communes combatives dans la matinée sous un temps idéal à la fois orageux et mi pluvieux. Un bon début qui m'enthousiaste et me donne du pep's pour continuer dans une approche similaire. Un run la sortie suivante et plus rien hormis des brèmes affamées sur les demi journées futur. Surement des leçons a en tirées encore une fois et de l'expérience de gagné, ça c'est sûr. Le fait d'y avoir délogé quelques habitantes et de ne pas avoir, je pense, exploiter le poste à son maximum pour divers raisons me procure déjà la tentation d'y retendre mes montages dans un avenir proche. Le principal étant d'y avoir tiré son épingle du jeu, d'y avoir réalisé des clichés bien sympa à la fois pour moi que l'on ne verra sans doute jamais et pour la réalisation du catch report. Bah oui, il faut bien comprendre pourquoi les photos sont tantôt floutées, tantôt cachées, bref loin d'être ce qu'elles devraient être normalement. C'est le jeu ma pauvre "Lucette" et j'en suis totalement conscient. Je me suis noté suite à cette pêche un nouveau terrain de jeux qui est inscrit sur ma liste, en espérant faire bien mieux la prochaine fois.

Pour conclure ce court récit, je dirais la chose suivante : se donner de nouveaux challenges notamment avec de nouveaux spot à pêcher tantôt productif tantôt un peu fade ne pourra que dans les deux cas vous apportez de part la prise de risque, une certaine "satisfaction personnelle".

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE