17.01.16

Saveur particulière

Lors de cette saison 2015, j'ai eu l'opportunité avec mon binôme de pouvoir pêcher quand on le voulait, une eau sauvage....
Il s'agit d'un plan d'eau qui a une cinquantaine d'années et qui n'est pas pêché depuis une vingtaine d'année. L'inconnu complet est devant nous, que ce soit au niveau du cheptel, au niveau des substrats, du biotope .... L’excitation est à son paroxysme!!!
Nous allons commencer à le pêcher courant mars; Dans un premier temps, c'est capot sur capot jusqu'à la période du frai, où mon binôme fera un poisson magnifique frôlant la barre mythique.

Nous étions ravis et nous pensions avoir trouvé la pêche, mais cette joie fût de courte durée. A la belle saison, nous allons repartir dans nos travers, avec des capots et quelques décroches sur le peu de touches que nous arrivons à obtenir. Une nourriture naturelle abondante, aucune manifestation de poissons et très peu de spots exploitables... un vrai casse-tête. Ce qui nous pousse à persister, c'est le fait d'avoir pris ce poisson massif et d'avoir pu observer à vue des carpes.

Guru et ses accessoires sont aussi adaptés à des pêches plus "lourdes".

Mon Chod-Rig du jour !

Concernant les stratégies: on a essayé pas mal de chose, ALT, graines, pellets, bouillettes...mais rien ne semble les détourner de leur régime alimentaire. Au niveau des montages, les présentations équilibrées ou décollées semblent être plus prenantes. La dernière constatation que nous faisons, c'est qu'il faudrait attendre qu'il y ait moins de nourriture naturelle, pour essayer d'avoir de meilleurs résultats.
Le rendez-vous est fixé à la mi-décembre pour la dernière de l'année.
j'avais prévu de pêcher à l'aide de chod-rig pour l'aspect visuel et la bonne présentation du montage sur n'importe quel substrat. L’amorçage est réduit au minimum voire au néant. J'arrive à m'installer tant bien que mal malgré la nuit qui est déjà bien en place.
Il est 20h30, ça fait une heure que ça pêche à peine, et un de mes chod-rig a fait le boulot.

Le départ est timide et hésitant. Je décide de saisir la canne et prendre contact. Après un combat assez light, j'épuise mon premier poisson sur cette eau. Une joie immense m'envahie. Malgré le gabarit de ce poisson, je suis HAPPY et cette carpe aura quoi qu'il arrive une saveur particulière. Nous avons décidé de persister sur ce début d'année 2016, en espérant vous donner des news rapidement!! Ne jamais lâcher...

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE