04.12.13

SESSION DE FIN DE SAISON - NICOLAS CHEVRET

Cette fin de saison n’est pas comme les autres ou devrais-je plutôt dire, les fins de saison ne sont plus du tout comme avant. Avez-vous entendu parler de quiconque qui aurait cartonné ce mois-ci ? Moi non, certes de beaux poissons se sont fait prendre mais rien de plus. C’est déjà très bien me direz-vous, surtout quand cela vous arrive !!
Les résultats sont vraiment en dent de scie, un jour, c’est OFF et un autre c’est ON: Comment expliquer cela ? J’ai pu aussi observer une énorme pression de pêche, même en ce mois, qui d’ordinaire décourage les pêcheurs les moins téméraires.
Une session en rivière étant impossible, je décide de me rabattre sur une belle gravière avec un beau cheptel et donc par conséquent, une grosse pression de pêche. Même si la pêche est dure et commune à tout l’hexagone, je vais tenter ma chance sur une partie du lac un peu délaissée. A l’heure actuelle, élaborer une approche, une présentation, des montages différents, peu faire pencher la balance de mon côté.
J’arrive sur le poste à 16h pour un petit 24h (jusqu’au lendemain midi).Allez au boulot, petite reconnaissance en bateau pour me faire une idée du terrain de jeux. Je me rends vite compte que même à cette époque, il y a énormément d’herbiers très dense. Une vraie jungle. Après avoir prospecté la zone de long en large, j’arrive à définir trois trouées pour déposer mes montages pour cette nuit. Les trois cannes seront eschées à l’identique, c’est-à-dire une bouillette de 20mm avec une petite pop-up. Comme amorçage, je choisis de couper des billes en deux et de mélanger un peu de petit pellets et du birfood jaune pour avoir une tache sur le fond. Concernant les montages, quand la saison froide arrive, je retire systématiquement mon arraché en tresse et j’en profite par la même occasion pour remplacer mon leadcore par de la gaine plombée. (dark matter tungsten tube : un bon mètre). Cette gaine très souple, se plaque parfaitement sur n’importe quel substrat, même sur les herbiers. Le lead core se plaque très bien sur un fond plat et étant plus rigide, a plus de mal à épouser les formes. J’ai pris l’habitude, en fonction des endroits que je pêche, de toujours réaliser de grands bas de ligne (de 30 à 40 cm). Je vais employer ce coup-ci de la N-Trap Gravel en 30lbs. Je choisis la 30lbs pour avoir assez de résistance, au cas où, je devrais extraire les poissons des herbiers. On termine le piège avec un kurv n°4 monté en blow back rig qui est un peu « LE » montage du moment. L’action de pêche est très simple. J’ai l’avantage de tout poser à vue : plomb en extrême limite de herbier ,l’avantage de la gaine plombée ici, c’est qu’elle épouse parfaitement la forme des herbes sans s’enfoncer dedans et les 30cm de bas de lignes bien plaqué sur le fond avec un peu de « tungsten putty », seul au milieu de la trouée. Par-dessus tout cela, un bon kilo de billes coupées, pellets, birfood, et c’est parti !! Il commence à pleuvoir, les choses s’annoncent plutôt mal. Jusqu’à 22h30, il ne faisait pas bon être dehors et ensuite le vent a tourné, la pluie c’est arrêtée et les carpes sont arrivées. Résultat au petit matin, deux poissons magnifiques. Une speed session comme je les aime !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE