05.11.15

Session entre Korda Boyz

La quasi totalité de la team Korda France est réunie pour 72h sur une gravière de l’Yonne. C'est après un bon barbecue où nous nous sommes retrouvés et avons échangé quelques anecdotes halieutiques que nous décidons de faire le tour des postes. Telle la 7éme compagnie nous avançons et les discussions vont bon train. De retour nous laissons d'abord choisir Tom et Scott faisant partie de l'équipe Korda Angleterre. Le choix est fait et nous décidons de faire un tirage au sort. Etant le plus jeune du team, je suis le premier à choisir le papier. Dans le sac le tirage est le bon car c'est le poste qui avait retenu notre attention avec Florent Bonnot, qui sera mon binôme . Nous nous rendons sur notre poste et comme le temps est menaçant, nous montons rapidement chacun notre tempest pour mettre à l’abri nos affaires .Nous gonflons le bateau , j'enfile le gilet de sauvetage et je pars équipé du proding stick sonder. Je trouve une large bande de graviers à environ 60 mètres du bord et je pose un repère. De retour sur la berge, nous discutons de la stratégie que nous allons mettre en place. Nous plaçons une canne chacun sur le repère et amorçons 4 kg de bouillettes Mainline banofee en 15 et 20 mn autour du repère. Florent placera deux autres cannes : une sur sa bordure de gauche et une sur la berge d'en face sur une bordure encombrée.

Quant à moi, je placerai une canne sur la berge d'en face et une canne près d'un arbre immergé, au pied d'une île. Nos montages sont semblables : IQ drig pour la pleine eau et montage en n-trap pour les obstacles avec des hameçon wide gape x . Les cannes enfin placées, nous nous installons tranquillement. Nous sommes rapidement rejoints par Romain et Bruno pour partager ensemble un bon repas. Fatigués de notre journée nous nous couchons aux environs de minuit.

C'était l'occasion de pouvoir tester les nouveaux produits et d'échanger autour tous ensemble.

Le dernier poisson de cette fantastique rencontre. A refaire !

L'endroit est calme et paisible et nous n'aurons pas de mal à nous endormir. Au petit matin, j'obtiens un départ sur le coup principal malheureusement, celle-ci se décroche à quelques mètres de l'épuisette, après avoir fait un gros combat. Florent semble aussi déçu que moi de la perte de ce premier poisson. Nous amorçons de nouveau le coup principal avec 3kg de Banoffe. Bruno et Romain viennent prendre un café avant de travailler car cette session est aussi l'occasion de faire des vidéos et des articles pour vous proposer pleins d'astuces et de conseils. Il nous faudra attendre la seconde nuit pour obtenir un nouveau départ en pleine eau. Après un gros combat, c'est une longue miroir qui terminera dans le triangle. En fin de nuit j'obtiens un départ cette fois-ci aux abords de l'île et le poisson se tanque . J'enfile rapidement le gilet de sauvetage et je monte dans le bateau. C'est dans une brume épaisse que je pars tenter de sortir la carpe des obstacles. Finalement, elle sort d'elle même et le combat se fait en pleine eau : c'est une belle miroir qui finira la nuit dans le rétention sling et les deux poissons passeront devant l'objectif de l'appareil de Bruno et la caméra de Romain avant d'être relâchés. Il nous reste une nuit et nous décidons de réamorcer à l'aide d'une centaine de bouillettes. La journée est calme et Bruno en profite pour faire les photos d'un de mes articles. Malgré l'absence de touche nous passons une bonne après-midi et la dernière soirée se passera autour d'un bon barbecue avec Florent, Bruno, Romain, Julien et moi pour fêter l'anniversaire de Julien. Nous passons une bonne soirée avec de bons moments de rigolades . Florent obtiendra un départ sur la berge d'en face et fera une belle miroir. C'est content que j'épuise ce poisson. Nous le prendrons en photo le lendemain matin avant de remballer.



Merci à Bruno, Maurice et Mathieu de nous avoir permis de nous rencontrer tous au bord de l'eau et de passer un excellent moment de partage et d'amitiés.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE