28.08.13

Session estivale

Par Pierre Meyer (Team Korda France)

Il apparait clairement que la saison estivale n’est pas la plus facile à aborder. Cette année n’est pas une exception à la règle au vu des fortes chaleurs qui sévissent sur une grande partie de la France. Malgré tout, en pratiquant une pêche précise avec un minimum de rigueur et d’attention il est tout à fait possible d’obtenir des résultats satisfaisants ! J’en ai eu la preuve encore cette semaine lors d’une session de quelques jours sur une sablière d’une dizaine d’hectares. En pleine journée la pêche est très délicate, la difficulté émane bien évidemment des fortes chaleurs. Même en proposant des leurres dans les différentes couches d’eaux grâce au zig-rig les poissons restent très difficiles à prendre. Autant dire que les premières lueurs du jour et les fins de journée sont les moments propices à ne manquer pour aucun prétexte… La journée étant très calme j’en profite pour amorcer mes différents spots et préparer l’ensemble du matériel pour ne pas louper les moments propices où je pense, les poissons vont passer à table. Le fait d’amorcer en pleine journée aux heures où l’activité est au plus bas constitue à mon sens un élément très important. Ainsi, aucun poisson n’est effrayé sur le poste et ces dernies sont libre de venez jeter un œil dés lors que les températures commencent à baisser. Mes montages sont simple et classique à la fois : je pratique une pêche en pleine eau où les risques d’accrocs sont très réduits. J’ai opté pour un montage de dérivation classique composé d’un clip plomb monté sur un anti angle Dark Matter. Le bas de ligne est composé de Ntrap soft, noué en « blow back style » et esché d’une petite banoffee qui a trempé dans le GOO à l’amande… On peut désormais parler de classique du genre ! La première nuit me gratifie d’une belle commune qui est venu se nourrir au moment où la température était la plus basse. Pour la seconde journée j’opte pour la même approche : j’amorce mon poste aux heures les plus calmes pour créer le moins de nuisances possibles et cela à visiblement été payant car la seconde nuit j’aurais la chance de prendre 6 poissons ! A noter que les rappels au niveau de l’amorçage effectués après la prise de chaque poisson ont, à mon sens, également un rôle prépondérant dans la réussite !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE