13.03.13

Session hivernale en terre inconnue

Depuis quelques temps maintenant l’envie de pêcher est très forte, cependant, au vu de mon emploi du temps et des conditions météorologiques ce n’est pas chose facile. Malgré cela la tendance au redoux de ces derniers jours ainsi que ma période de vacances m’ont permit, enfin, de m’atteler tranquillement à une session de deux jours dur un terrain de jeu inconnu. La majorité des plans d’eaux étant encore ensevelit sous la glace, mon ami Yannick Waldeck m’a donc proposé de passer ces deux jours sur une gravière sympathique par chez lui. Le cadre est sympathique, l’eau est translucide, les poissons sont magnifiques…Bref tout ce que j’aime ! Aussitôt dit aussitôt fait et à peine sur place en passant l’échosondeur je me suis rapidement redu compte que l’a pêche n’allait pas être facile. Fonds irréguliers, eau à 3°C, peu de poissons, nuits glaciales… Autant dire que la partie n’était pas gagnée d’avance et qu’au premier abord j’étais assez perplexe face à l’évolution de cette session. Revigoré par un bon thé bien chaud, il était temps de partir à la recherche de spot car la nuit allait tomber très vite. Mon leitmotiv était très simple : une canne un spot ! Et à vrai dire ils ne furent pas très longs à chercher car la gravière recel de vrais nids à carpes !! Les bordures paraissent excellentes au premier abord et le soleil prédominant a conforté mes choix. De plus les spots de pleines eaux sont largement parsemé d’herbes sur une couche relativement importante, ce n’est pas ce que je préfère pêcher l’hiver…Côté montage au vu de la distance de pêche importante et de la clarté de l’eau j’ai opté pour un montage de type clip plomb, très discret car monté sur un safe zone leader de couleur « clear ». Un plomb texturé et un bas de ligne type « KD » viennent compléter le montage. Pour parler rapidement des mets proposés, j’ai utilisé très peu d’appâts au vu de la température glaciale de l’eau. Un peu de chènevis en guise d’amorçage, des pellets « soft expender » et des esches visuelles bien boostées auront pour but d’attiser la curiosité d’un maximum de poissons. J’utilise les pellets « soft expender » depuis quelques semaines maintenant c’est un produit que je trouve super intéressant pour ce type de pêche, plus particulièrement en eau froide. Ils sont gorgés d’attractants, stimulent rapidement le poisson et travail très rapidement même compressés dans uns stick. Le bilan de la première est assez convaincant car je réussis à piéger un beau poisson, une superbe petite commune avec des couleurs éclatantes. Autant dire qu’avec une eau aussi froide je n’en demandais pas plus ! Seulement je n’en suis pas resté là… Dés l’apparition des premiers rayons du soleil j’enregistre rapidement une touche, puis deux…puis trois en l’espace d’une heure ! A ce moment je n’ai plus de cannes sur le rod pod mais trois poissons au sec... Come on ! Au bon moment avec la bonne approche et une technique adéquate, voilà le résultat ! Le reste de ma session se déroulera sur la même dynamique, au final je termine ces 48 heures de pêches avec 6 poissons. Résultat plus qu’honorable au vu des conditions. Seul point noir au tableau, j’aurai une panne de voiture en revenant du pays de la choucroute… Quoi qu’il en soit j’ai hâte de revenir sur cette gravière !

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE