21.08.16

Smile

En ce début de saison, plutôt froid au vue des températures négatives chaque matin, la pêche est bien délicate.
Les comportements des poissons se fixent sur les températures et autres facteurs bien sûr, mais le phénomène météo est un indicateur déterminant.
Cela nous permet souvent de suivre les poissons, sans forcément savoir si ils s'alimentent sur ces zones.

L'eau est froide et je fais un constat que je n explique pas, on voit beaucoup d'endroit avec des eaux très claires.

Le site où je suis répond en général bien au premier soleil mais là, la tâche est délicate.
J'ai assisté à des phénomène assez inhabituel, des poissons pipant en surface comme en manque d'oxygène avec des températures extérieur à 6 degrés, avec des giboulées de grêle qui n'ont pas eu d'influence sur le comportement des poissons, ils sont restés en surface, ils ne sont pas descendu. Un coup du soir bien décevant, ces poissons tête en l'air ont bien snobé mes appâts. ...
Les échecs font aussi parti des débuts de saisons.

Tout pour le combat...

Ajustez la présentation de vos appâts.

De retour pour un autre coup du soir, tout est placé , j aperçois bien quelques poissons en maraude mais moins que d d'habitude.
Deux sauts à 10 mètre de la canne de droite, cela me rassure un peu.
Les esches sont bien en place avec un petit stick...tout bon pour le début de saison. Les Wide Gape XX sont mis à contribution pour pêcher cette zone, obstacles oblige.
Rien ne se passe, les minutes défilent, cela est tout de même frustrant.
J'ai rencontré deux pêcheurs me racontant leurs difficultés à faire des poissons sur ces eaux depuis quelques temps.

L'interrogation est totale...

Un petit rappel de quelques billes sur chacune des cannes...
20h la canne de droite se cintre pour laisser place, au joli son du delkilm....yesssss
Contact avec un poisson puissant qui me livre un combat tout en force.
Je ressent au travers de ma "df", ma ligne passant sur les souches de bordure, il ne faut pas que je reste bloqué , ouf c'est passé non sans mal. Il faut désormais la maintenir dans cette zone sans brusquer les choses. Finalement furieuse, elle fait un gros rush et part se bloquer dans un arbre immergé, je réfléchis même pas, je ne veux pas perdre ce poisson.
Je me mets à l'eau et je contre ce fish gentillement, d une tension douce j'arrive à l'extirper de l'obstacle,trop loin de l épuisette je prend ce poisson avec grande précaution dans mes bras. C'est une jolie miroir qui envahie le tapis.
Eh bien me voilà trempé, mais heureux d'avoir pu tromper ce joli mâle.
Merci à mes amis d'être venu immortaliser ce moment...

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE