21.08.17

Soleil de plomb

C'est en fin de matinée que j'arrive sur une jolie gravière du département voisin. Pas un pêcheur en vue ! Je décide de m'installer sur une pointe ayant une grande ouverture , ici les spécimens sont inexistants mais mon but est de tenter de faire une miroir parmi les nombreuses communes.

La chaleur est écrasante et j'ai bien du mal à m'installer pourtant j’aperçois une petite commune monter en surface à quelques mètres de moi. J'enfile une petite pop up Mainline selfish black pepper et la lance discrètement le temps de monter le reste du matériel !
Alors que je pose ma première canne en bateau sur la berge d'en face j’entends un Delkim , quelques coups de rames plus tard je prend la canne en main et j'épuise une petite commune vu quelques minutes plutôt.
Quelques photos et je pose cette canne plus précisément en face de moi à l'entrée de deux baies, quand à la dernière elle sera placée entre deux herbiers de potamots. Chaque canne est amorcée légèrement avec un mélange de graine et de bouillettes salty squid.

Prise rapide !

L'heure du repas.

Avec une telle chaleur je passe un bon moment à l'ombre mais en fin d'après midi un gros départ à lieu près de l'herbier. Après un combat en bateau j'épuise une miroir avec quelques belles écailles me voilà content ! Je repose la canne avant de prendre la photo du poisson. J'utilise des montages simples pour cette pêche avec un wide gape xx ou kurv xx taille 6 et la tresse kamo en 30 lbs. Le soleil se couche et quelques poissons montent en surface. Les moustiques apparaissent tout comme un nombre incroyable de grenouilles se mettant à chanter sous la pleine lune. Je trouverais difficilement le sommeil et referais une petite commune en deuxième partie de nuit. Au réveil j'aurais une dernière touche qui malheureusement frottera sur un banc de dressen. Je me dépêche alors de remballer avant qu'il ne fasse trop chaud.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE