05.04.16

Sortie entre Korda Boys

Le partage est l’essence même de notre passion et la famille Korda ne déroge pas à la règle. C’est en cette fin décembre 2015 que nous nous retrouvons avec Antoine pour une journée de pêche sur l’un de mes lacs du Sud. La météo est plus que clémente, le vent quasi inexistant et le soleil trouve vite son zénith pour nous apporter une douceur printanière !

Arrivés sur place tôt le matin, nous mettons en place une stratégie commune basée sur 2 zones de pêches amorcées, l’une exclusivement à la bouillette et l’autre avec un mélange de particules. La matinée passe sans que ni les détecteurs, ni les poissons ne montrent le moindre signe d’activité.

C’est en début d’après midi que les poissons commencent à se manifester bien loin du bord. Nous commençons d’abord à pêcher avec des chods placés à fond de cannes sans que le résultat n’en soit meilleur. Les poissons sautent de tous les cotés mais nos montages ne bougent pas d’un poil. D’un avis commun, nous décidons de tenter le zig-rig. Nous montons rapidement un zig de 3m50 et clippons la canne à spod afin d’amorcer quelques boules sur la zone. Esché d’un mix de mousses noir et jaune, la canne est vite posée et amorcée.

Difficile d’envisager un amorcage au cobra !

Le Chod-Rig, idéal pour la longue distance.

Les discussions, les blagues et les observations vont bon train quand l’un des Delkim s’affole. C’est la canne au Zig ! Antoine se saisit de la canne et entame le combat. Le poisson est lent mais puissant. La bataille est rude et l’utilisation de bas de ligne si long peut parfois être déconcertante. Nous voyons alors apparaitre une belle commune d’une bonne douzaine de kilos sous le soleil. La belle finit dans l’épuisette, le travail d’équipe à payé ! Nous nous empressons d’enfiler nos tenues de Noël pour immortaliser ce poisson à quelques jours des fêtes de fin d’année et même la chienne est de la partie !

Elle repart tranquillement vers les abysses et nous savourons ce moment entre amis sous un coucher de soleil des plus agréables. Une belle journée se termine tranquillement sous l’étonnante douceur du sud, de quoi faire quelques clichés pour immortaliser ce moment entre Korda Boys ! A refaire au plus vite.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE