20.10.13

Speed Fishing

par Julien Blot

Voilà maintenant 3 bons mois que je suis installé sur la région Nantaise, et mis à part quelques très très rapides coups du soir sur le petit plan d'eau d'Atlantis, petit étang d'un hectare environ situé au milieu de la zone commerciale qui m'a délivré rapidement quelques joli poissons, je n'ai pas pu tendre les lignes plus de 3 petites heures successives.

C'est donc la semaine passée, que je décide de rejoindre les berges pour une petite pêche rapide d'à peine 24h, sur un plan d'eau situé non loin du taff. Etant donné que je finis à 19h, il faut que ça pêche assez rapidement et surtout correctement.
Vous pouvez me croire, ma journée fût très longue ce samedi. L'envie d'aller me "poser" au bord de l'eau était vraiment forte, le matériel prêt depuis un bon moment, et l'esprit déjà à la pêche.

Bref, parlons peu parlons action : 19h45 j'arrive sur le poste, une queue d'étang, très peu profonde. Un substrat sur 80% de la "baie" très mou, avec en face de moi deux grands bancs de nénuphars séparés par des herbiers… Ni une ni deux, j'attrape une de mes cannes, j'enlève le montage et je lance juste entre le banc de nénuphars et d'herbier le plomb seul. Bingo ! Le fond est super dur et propre. Le spot est tout trouvé. Ayant lancé directement pile poil au bon endroit, je clippe aussitôt le fil sur la bobine et ramène la ligne. Je réitère l'opération pour mes deux autres cannes. Elles sont toutes les 3 prêtes. Il me reste simplement la préparation des montages et de l'amorçage. Celui-ci se doit d'être hyper attractif, compte tenu du peu de temps que j'ai pour toucher un poisson. J'opte donc pour le stick mix Mainline Salty Chilli Fish, agrémenté de micro pellets, de bouillettes broyées et d'un peu de thon. Pour que la préparation soit vraiment homogène, une fois le tout mélangé grossièrement dans le bucket, je re-mix le tout au Krusha, et j'obtient donc un mélange de particules très fines et très attractives. Questions liquides, j'y ajoute simplement un peu de Goo pour accélérer la diffusion du mélange.

Tout est prêt. Je clippe les montages sur les cannes (sur les 3 cannes j'ai opté pour un KD rig). La distance étant clippée sur la bobine, la nuit est tombée, il ne me reste plus qu'à m'aligner sur les détails d'horizon que j'avais pris sur la berge d'en face. Je lance, les montages tombent au millimètre. Je dispose une poignée de Banofees supplémentaires par canne, ça pêche.

J'enregistrerai 2 touches de carpes, un poisson d'une dizaine de kilos, et la seconde d'environ trois kilos. Le troisième poisson fût une brème au levé du jour.
Ce n'est que du positif, une pêche rapide bien menée, des appâts de qualité et une approche soignée auront encore une fois fait la différence.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE