27.09.16

Summer session

L’été est pour moi comme pour beaucoup d’entres-nous d’ailleurs l’occasion de faire des pêches entre amis dites plus conviviales et souvent sous le signe du partage et de la bonne humeur.

C’est dans ce contexte que j’avais rdv avec mon ami Alexandre Legrand qui pêche pour la société « Bait Tech ». Ce champion de lancer de poids taillé pour le combat qui enchaine 500 pompes par jour me laissait penser que notre session estivale n’allait pas être de tout repos …
Le plan d’eau de 5 hectares en question était niché dans la forêt alsacienne avec un poste privilégié sous un érable de plus de 200 ans qui nous a servi de parasol de luxe pour cette occasion. Dormir dans un tel décor avec en prime la vue sur le massif vosgien et son coucher de soleil ne firent qu’augmenter notre excitation. Nous avions très peu d’informations sur les lieux que nous pêchions tous les deux pour la première fois. Peu importe, tout restait à découvrir et le challenge était encore plus grand.

La tactique mise en œuvre semblait évidente et j’avais déjà pêché des topographies similaires. Ca « sentait la carpe » comme on dit. En effet le plan d’eau est jonché en partie de souches et d’arbres qui surplombent la berge d’en face. Il fallait donc déposer à proximité de ces gardes- mangers. Une pêche dite « costaud » à l’image de mon ami Alexandre. Nous prenions toutefois soin de ne pas déposer nos montages trop près des obstacles. Il est inutile d’avoir un départ et de perdre le poisson ou encore pire de laisser des poissons avec des montages en bouche.

Au tapis.

Réglage au millimètre !

Pas de fioriture donc, exit les petits hameçons. Alexandre optait pour des Kurv Shank XX dont le piquant et la solidité sont exceptionnels, pour ma part, j’ai fait confiance à mes traditionnels Kontinental en taille 4. Une tête de ligne en XT snag Leader de 60 lbs et un nylon de 35 / 100.
Notre petit et robuste « Mission Craft » s’est avéré indispensable pour ces déposes chirurgicales mais aussi pour épuiser les poissons. Appâts Mainline associés à des particules Bait Tech et le tour était joué. L’instantanéité et l’efficacité de ces appâts n’est plus à prouver.
Le manque de saut et d’activité, ainsi que les températures glaciales ( 8°C) en pleine nuit semblaient jouer en notre défaveur. L’Alsace est réputée pour ses amplitudes thermiques.

Toutefois, ce ne sont pas moins de 9 poissons qui ont rejoint nos tapis en moins de 30 h. Aucune décroche, aucune casse et c’était bien là le plus important. Des communes et des miroirs plus belles les unes que les autres.
Une session pleine d’émotion, éprouvante physiquement et de partage qui montre une fois n’est pas coutume qu’une approche raisonnée peut apporter des résultats très rapidement. Nous sommes repartis la tête et les appareils photos plein d’images avec la satisfaction d’avoir fait le job.

A refaire…

Salutations halieutiques

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE