08.07.14

Tout simplement

Par Joachim Le Bris


Cela faisait un petit moment que je voulais faire une session avec ma moitié.
Dans un coin calme, loin des lacs à forte pression de pêche, sans pêcheur si possible....
Un week-end juste pour partager un bon moment, faire des poissons et rien d'autre tout simplement!!

Le lieu est choisi. Petit plan d'eau de moins de 3 hectares pour une pêche de journée samedi et dimanche; la pêche de nuit étant interdite.
Concernant le cheptel, je n'ai pas énormément d'infos. Il y a des carpes et c'est le principal.
Afin de ne pas faire trop de bruit sur le poste, à mon arrivée je passe quelques coups de marqueur afin de délimiter mes spots.
Il y a une canne sur une arrivée d'eau à proximité d'herbiers; Une autre qui pêche devant un arbre immergé et par chance, je trouve rapidement une zone très dure au milieu d'un substrat mou pour ma dernière canne.
Niveau montage et amorçage, pour rester dans la simplicité, j'utilise des bouillettes de petit diamètre, stick mix, et des micros graines montées sur des montages "standards".
Les premiers placements de ligne sont faits entre les nombreuses averses qui rythmeront notre week-end. Au premier rayon de soleil, en fin de matinée, j'enregistre mon premier départ qui nous permettra de voir une très jolie petite commune. Un poisson en bonne santé avec de belles couleurs.
Après le repas, nous enregistrerons des départs réguliers sur 2 des 3 spots pêchés. tantôt à la graine, tantôt à la bouillette....
La journée se termine au moment où le soleil reprend ses droits; nous avons eu 5 touches pour 4 poissons avec une petite fully magnifique!!!
Nous décidons de plier tranquillement le matériel. La première journée est réussie.
Pour le dimanche et au vue des conditions climatiques difficiles, je décide de changer de terrain de jeu. On se retrouve seuls, sur un "trou" d'eau....
On reprend notre rythme avec la dépose des lignes effectuées entre les averses.
Pour cette fois 2 cannes suffisent. Elles pêchent 2 spots évidents avec un fond mou pour l'une et dur pour l'autre. Ne connaissant pas les habitudes des poissons, il faut se diversifier pour faire "mouche"!!
Il est bientôt 14h et le ciel devient de nouveau menaçant. C'est à ce moment là que mon stow décide de venir taper dans mon delkim. L'adrénaline monte en flèche pour un premier départ sur ce nouveau lieu!
Après avoir extirpé le poisson de son refuge et après de nombreux va et vient de gauche à droite, une tâche blanchâtre vient percer la surface. 3 tentatives seront nécessaires pour que ma compagne épuise ce poisson. Un vrai travail d'équipe.

Quel plaisir, tout y est!!
Le partage d'une passion, un poisson inattendu pour ce trou d'eau, vierge de toute piqûre en même pas 2h de pêche.
Je décide que la pêche est faite et qu'il est temps de rentrer se mettre à l'abri. L’objectif étant atteint.
Chacun trouve son plaisir différemment dans la pêche de la carpe. Moi, c'est de prendre des carpes tout simplement....

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE