05.04.16

Un retour compliqué

Mon come-back sur cette eau que j’affectionne est fixé pour fin août 2015. Je suis cette fois-ci placé sur une zone permettant de pêcher les deux parties du lac, séparées partiellement par cette île centrale.
Toutefois, et comme dans la précédente séance, je gère tranquillement mon espace de pêche dans le temps.
Après un sondage en règle des deux étendues d’eaux, je note mes distances intéressantes à l’aide des distances stick.
Pour ce début de semaine, je ne sollicite que la partie gauche. Défini par un large haut fond, accessible à 25/26 longueurs de cannes pour deux d’entre-elles. Les deux autres cannes sont destinées à une bordure encombrée à gauche, à 23 et 28 longueurs. Les deux côtés sont amorcés largement avec un mélange de Banoffee et de Peach and cream sans y pêcher pendant 24 heures.
La partie arrière du poste, plus étroite, sera également amorcée avec mes fidèles « Aromatic fish », dès le départ, le long de l’île centrale.

Une bicolore avec la queue cassée, surement victime de mauvaises manipulations !!

Distance stick de Cygnet, parfait pour une précision ultime.

Les cannes du grand plateau ainsi que la bordure encombrée produisent 15 carpes de 13 à 18 kg. Par la suite, les choses se durcissent, l’activité disparait, tout comme les touches dans cette partie d’eau. De plus, je vois clairement les poissons se déplacer de l’autre côté du lac, alors plus tranquille. A partir de là, je prends l’option de déplacer deux cannes sur la zone à l’arrière de la grande île, amorcée depuis le début, pendant 4 jours et 4 nuits, sans pêcher. Une autre canne, déplacée dans une trouée derrière le poste, sera utilisée en spot.
Les trois jours et deux nuits restants produisent 10 carpes de 15 à 27.4 kg, dans 3 à 4.5 m d’eau et 24 longueurs de distance, ainsi que 4 autres carpes, sur la canne isolée, de 14 à 19.9 kg. La canne restante sur la grande partie est restée muette jusqu’à la fin de la semaine…
La mobilité, la gestion de l’espace, l’adaptation et l’observation dans le temps ont offert un second souffle à la pêche.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE