12.12.15

Un week-end sur mesure

Etant répartis au 4 coins de la France, il est toujours sympathique de pouvoir se regrouper pour partager un peu de temps sur les berges. Les kilomètres qui me séparent de la région Nantaise ne sont pas si difficiles et mes pensées sont déjà focalisées sur ce plan d’eau réputé que je n’ai jamais eu l’occasion de fréquenter. Je suis d’autant plus impatient que mon pote Romuald m’a promis un week-end « sur mesure » afin de me faire découvrir un peu de sa région.

A l’arrivée, nous prenons nos marques sur notre poste. Il offre une vue magnifique sur le fond du lac, avec une ouverture maximale nous permettant de pêcher à deux. Cela colle parfaitement au thème de la session : partager un bon moment de convivialité tout en essayant de séduire quelques poissons par nos appâts.

Nous sommes début octobre et les températures sont encore clémentes, malgré un vent d’est qui a soufflé de manière soutenue tout au long de la semaine. Nous optons pour une approche à deux cannes chacun pour essayer de limiter la quantité de fil à l’eau. Je repère une zone peu profonde et très molle en face de moi, tandis que Romuald choisit de pêcher sur la gauche, dans un secteur plus dur, en direction du milieu de plan d’eau. C’est en effet là bas que nous percevons les signes d’activité, malheureusement largement hors de portée. Le règlement des lieux nous interdit la navigation, et c’est donc au spod que nous amorçons nos coups, à base de noix tigrées et de bouillettes High Impact Salty Squid en 14 et 20mm.

Noix tigrées et Salty Squid : le menu que nous proposons.

Une jolie commune qui semble avoir apprécié les Salty Squid.

Romu opte pour des montages basés sur un Kamo Leader clear et un IQ D-Rig surmonté d’un bonhomme de neige de deux Salty Squid, agrémenté de liquide Goo. Pour ma part, et compte tenu de la couche de vase sur laquelle je pêche, j’opte pour un montage hélicoptère, et je décale mes perles d’arrêt inférieures pour laisser la possibilité à 30 bons centimètres de leadcore de s’enfoncer dans le substrat sans entrainer mon montage. J’esche un wafter Salty Squid afin d’obtenir une présentation qui se dépose au dessus de la vase.

La journée se révèle très calme et agréable, avec de nombreux rayons de soleil. Nous profitons pleinement du cadre superbe pour effectuer quelques prises de vue pour de futures vidéos, et nous passons un super moment avec la petite famille de Romuald qui nous rend visite pour le repas du midi. Au menu : des spécialités de la région et d’excellents petits plats mitonnés par Emilie, la compagne de Romu.

C’est en toute fin de nuit que l’un des Delkims de la zone envasée nous tire de notre sommeil. Après un combat sympathique, c’est une jolie commune qui rejoint le tapis de réception. Le reste de la journée est à l’identique de la précédente, ce qui pousse Romuald à enfiler les wadders pour amorcer une zone de repli et essayer de diversifier la pêche.

Malgré tous les efforts, seules les dernières heures de la nuit ont produit les deux départs supplémentaires qui nous enregistrons. Une autre commune et une petite miroir. Mais le week-end est largement réussi de par la superbe ambiance, les bons repas et les moments de partage, notamment autour du match de rugby regardé en plein air. « Refaits », comme on dit chez nous. Le genre de moments qui donnent le sourire lorsque l’on y repense.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE