27.12.13

Une journée automnale - Antoine Marchant

La seconde partie de l'automne est là, les feuilles chutent, tout comme la température de l'eau qui vient de passer sous les dix degrés .

Mon pote et moi arrivons au bord de l'eau au lever du jour. Le ciel est bien gris et un vent du nord vient nous refroidir. Nous repérons rapidement quelques poissons et décidons de nous installer.

Mes montages sont constitués d'environ 80 cm de gaine dark matter, d'un clip plomb classique, un Square Pear textured de 56 grammes et d'un bas de ligne en N-trap Soft 30 lbs, terminé par un hameçon Kontinental ou d'un Wide Gape X taille 8, selon les lignes.

Ayant esché mes bas de lignes à l'avance avec des micros appâts de couleurs vives, et ayant préparé des sticks à l'avance, je suis vite opérationnel ! Deux cannes sont lancées dans des troués d'herbiers et les lignes sont coulées à l'aide de flyling back lead pour ne pas éveiller l'attention des poissons.

Une heure s’écoule et rien ne se passe ! Nous n'apercevons pas d'autre manifestation de poisson.
Je décide de longer les berges pour essayer de trouver des spots plus marqués et plus profonds. Ici le fond est monotone. Après quelques centaines de mètres, je repère quelques restes de taches de nénuphars et malgré un fond plus important, j'aperçois trois carpes,

De retour sur le poste, je fais part de mes observations à mon pote et d'un commun accord, nous décidons de bouger. Les cannes sont vite relevées et ma Carp Porter de nouveau chargée.

Arrivés sur le nouveau poste, nous décidons de nous écarter plus. Je pêcherai le côté droit et mon pote s'installe cinquante mètres plus loin,

Je place une première canne à quelques mètres du bord, sur une bordure près des nénuphars et y amorce un mélange de micro pellets et de chénevis. Alors que je prépare ma deuxième canne, mon Delkim retentit et ma canne se courbe largement. Le poisson est combatif mais ne cherche pas à aller dans les nénuphars. Après un combat d'une dizaine de minutes, le poisson glisse dans l'épuisette : une belle miroir d'un peu moins de quinze kilos ! Après quelques photos aux couleurs automnales, le poisson repart dans son élément !

Je replace alors la canne et prépare les deux autres : l’une sera sur la berge d'en face, avec un montage placé dans un sac soluble. La dernière canne est placée à une centaine de mètres, sur ma berge, là où j'ai précédemment repéré quelques poissons,

Le reste de la matinée sera calme pour nous deux, le vent s'intensifie et la sensation de froid est plus présente. C'est peu après avoir mangé que mon pote obtient un départ violent. Je rattraperais de peu sa canne et après un joli combat, je lui épuiserai son record personnel.

La carpe à peine posée sur le tapis, c'est à mon tour d'enregistrer un départ. Après un petit combat, j'épuise une petite commune, et c'est l'occasion de faire une photo à deux ,

La canne replacée, je décide de chercher un nouveau spot pour la canne qui est sur la berge d'en face et qui n'a pas encore déroulé. Je me rends sur cette berge et trouve un spot sur le coté gauche de mon pote; il s'agit d'une tache de sable entre plusieurs gros herbiers et j'ai même l'occasion d'y apercevoir un poisson ,

Je plante un bout de branche tombé sur la berge en guise de repère. La canne y est vite lancée avec une dizaine de bouillettes en guise d'amorçage. Dix minutes plus tard, mon Delkim émet quelques bips je pense d'abord que c'est le vent puis mon détecteur s'emballe, Le poisson est tanké dans les herbiers. Après plusieurs tankages le poisson s'approche de l'épuisette : il s'agit d'une petite miroir ayant de superbes écailles, Je stress de peur de la décrocher mais le poisson fini tout de même dans l'épuisette, Avec mon pote la joie est partagée et nous prenons quelques photos sous les yeux d'une dizaine de badauds tous aussi admiratifs.

La fin d'après midi sera sans touche. La nuit tombant vite à cette période, nous remballons à l'aide de nos frontales en étant satisfait de cette journée, durant laquelle la mobilité fût de nouveau déterminante.

Archives newsARCHIVES NEWS

ARCHIVE